Football

Manchester City, tenu en échec le week-end précédent, a parfaitement rebondi à Bournemouth (3-1), mais pas Tottenham battu à domicile par Newcastle (1-0), dimanche lors de la troisième journée de Premier League.

Les doubles champions en titre (7 pts), ralentis par Tottenham (2-2) lors de la deuxième journée, ont repris leur quête d'un triplé et reviennent à deux longueurs de Liverpool (9 pts), seule équipe à trois victoires.

Sergio Agüero, puissance 400

Sur la côte sud, les "Citizens" n'ont douté que l'espace de vingt minutes en début de seconde période. Ils menaient alors 2 à 1, et Bournemouth se faisait pressant. Mais David Silva a accéléré, croisé avec Agüero et l'Argentin a aligné Aaron Ramsdale de près pour mettre le match hors de portée des "Cherries" (64e).

"C'était un match difficile, mais nous le savions", a réagi Pep Guardiola, l'entraîneur mancunien. "Nous avons sept points. On devrait en avoir neuf, mais c'est OK. C'est trois bon points, mais nous avons encore quelques choses à améliorer. Ils étaient plus forts que nous dans les surfaces. Mais la qualité de nos attaquants a fait la différence."

En première période, les hommes du Catalan avaient fait le plus dur, Agüero et Raheem Sterling concluant de jolis mouvements collectifs (15e, 43e). Le Gallois Harry Wilson, prêté par Liverpool, a ensuite redonné espoir aux "Cherries" d'un incroyable coup franc du gauche... jusqu'au doublé du "Kun", très en forme et auteur de son 400e but en carrière, dont 235 avec "City".

Ça tombe bien pour Guardiola, qui devra se passer de Gabriel Jesus, blessé aux ischio-jambiers et qui ne fera son retour qu'après la trêve internationale de septembre.

Tottenham tombe

Ils restaient pourtant sur un excellent résultat à Manchester City... Les "Spurs" se sont effondrés dans le nord de Londres, sur un but de la recrue vedette de Newcastle Joelinton, qui a offert à son équipe, en difficulté, sa première victoire de la saison.

Sans grande ressource, manquant d'imagination face à des "Magpies" bien solides après l'ouverture du score la 27e minute, les joueurs de Mauricio Pochettino ont déçu de bout en bout, en attaque comme en défense. Davinson Sanchez est en effet passé complètement à côté d'un centre de Christian Atsu, laissant Joelinton seul face à Hugo Lloris, pour un but facile du Brésilien.

Les Londoniens n'ont ensuite rien montré ou presque. Ils ont toutefois réagi dans le dernier quart d'heure, mais ils se sont fait refuser un penalty pour une faute sur Harry Kane après appel à la VAR et Lucas Moura n'a pas cadré une reprise, alors que le but de Martin Dubravka était ouvert. Une journée à oublier pour les "Spurs".

"On a mal joué, on est déçu", a reconnu Pochettino. "Ils ont montré qu'ils étaient bien organisés et nous, on n'a pas créé assez d'occasions. On ne peut pas justifier ce genre de performance. Il faut être plus agressif avec le ballon. 80% de possession, c'est beaucoup trop pour nos deux tirs cadrés."

"Il faut trouver des solutions", a insisté l'Argentin, qui s'est dit mécontent que son club et certains joueurs comme Christian Eriksen soient perturbés par la fin du mercato en Europe, alors que celui de Premier League est terminé depuis le 8 août.

"C'est difficile", a pesté le technicien. "La situation (mentale, NDLR) de notre groupe est très loin de celle que l'on espère atteindre."