Football Les Flames jouent le troisième match des éliminatoires pour l’Euro 2021 en Croatie.

"Une piqûre de rappel." C’est en ces termes que la médiane de Gand Kassandra Missipo avait qualifié le match plutôt moyen des Red Flames en Roumanie. Une rencontre gagnée 0-1 (grâce à un but de Laura De Neve), mais où les Belges n’avaient guère brillé face à des adversaires costaudes dans les duels.

Contre la Croatie, il faudra hausser le niveau de jeu, même si les Flames avaient largement dominé leurs prochaines adversaires début septembre, dans la foulée d’un bon match face à l’Angleterre, demi-finaliste du Mondial (3-3). Déjà, parce que Cayman, Wullaert and co ne pourront bénéficier du soutien toujours important du public de Louvain, où elles ont l’habitude de jouer à domicile. Ensuite parce que le score de 6-1 était quelque peu forcé, de l’avis même des filles d’Ives Serneels. "On a vraiment bien joué lors de notre victoire, tandis que la Croatie n’était pas dans un bon match. C’est pour ça qu’elles voudront sans doute prouver qu’elles peuvent faire mieux que ce qu’elles avaient montré en septembre", déclarait à ce propos la défenseuse du PSV Julie Biesmans avant de s’envoler vers les Balkans. "Ça sera un match totalement différent et on ne doit surtout pas penser que ce sera facile."

Encore moins quand on voit ce que la sélection au damier a montré face à la Suisse, l’autre gros morceau du groupe H. Même si les Suissesses ont gagné 2-0 à Thun, les Croates ont su se montrer organisées et bien compactes. Enfin, il faudra compter sans la défenseuse Heleen Jacques et l’attaquante Ella Van Kerkhoven, blessées.

Attention à l’excès de confiance, donc, même si les Flames restent sur deux victoires en deux matchs dans ces éliminatoires. "On est optimistes, car on a eu un bon résultat contre l’Angleterre et on a gagné avec la manière contre la Croatie", rappelle d’ailleurs Biesmans. "En plus de cela, des joueuses auront peut-être à cœur de se montrer après le match contre la Roumanie. Tout le monde est en tout cas attentif, car on sait qu’on peut perdre des points."

Précisément ce que veut éviter le squad noir-jaune-rouge, qui doit rendre une meilleure copie à Zapresic, histoire d’aborder le match à domicile contre la Lituanie le plus sereinement possible.