"Oui, il y a eu de nouveau ces cris de singe, notamment à la fin du match quand nous sommes retournés au bus", a indiqué l'attaquant noir de 30 ans


L'international allemand d'origine ghanéenne, Gerald Asamoah, a été de nouveau victime d'injures racistes lors du match de Coupe d'Allemagne opposant mardi son club de Schalke 04 au club de 3e division de Iéna, a-t-il indiqué dans la presse jeudi.

"Oui, il y a eu de nouveau ces cris de singe, notamment à la fin du match quand nous sommes retournés au bus", a indiqué l'attaquant noir de 30 ans au magazine spécialisé RevierSport.

"Je ne veux pas faire trop d'histoires pour ne pas faire de la pub à ces gens mais évidemment ça fait toujours mal" d'entendre ces cris, a ajouté le joueur, qui fut pendant longtemps le seul noir de l'équipe nationale d'Allemagne.

Asamoah, qui fête cette année ses dix ans dans le club de Gelsenkirchen, a regretté que ce genre d'incidents continue de se produire quand il se déplace en ex-RDA.

"Malheureusement, ce genre de choses revient toujours en Allemagne de l'Est. Cela dit, nous avons souvent joué par le passé à Cottbus (seul club de ex-RDA en 1re division, NdlR) et ce genre de choses n'est jamais arrivé", a-t-il souligné.

Le joueur, né au Ghana et arrivé en Allemagne à l'âge de 12 ans, avait déjà été victime d'injures racistes en 2006, lors d'une rencontre de Coupe d'Allemagne face au club amateur de Rostock, autre ville d'ex-RDA.

Le club avait été condamné à 20.000 euros d'amende alors que cette affaire avait fait grand bruit, relançant le débat sur le racisme dans le football.
Schalke 04 a battu Iéna mardi 4 à 1 pour se qualifier pour les quarts de finale de la compétition.

© La Dernière Heure 2009