Avec le maintien en toile de fond

Football

Grégory Delreux

Publié le

Mouscron - Mons. Steve Dugardein s'attend à une rencontre ouverte entre les deux cercles hennuyers

MOUSCRON Ce soir, la rencontre entre l'Excelsior de Mouscron et Mons aura sans doute une saveur particulière. Il faut dire que l'enjeu sera de taille entre les deux équipes hennuyères et que le perdant se retrouvera plus que probablement dans une situation peu enviable.

"Il y a toujours un peu de pression avant ce genre de match mais cela reste du football , tempère Steve Dugardein. Il y a des choses plus graves dans la vie. De toute façon, si on veut s'en sortir, il faudra prendre les matches un par un sans se lancer dans des calculs inutiles."

Podcast spécial Mouscron - Mons

Les Hurlus savent de quoi ils parlent eux qui pensaient avoir fait une excellente affaire en prenant la mesure de Beveren lors de leur dernière sortie à domicile.

"Prendre un maximumde points à domicile"

"C'est vrai, on se croyait un peu à l'abris mais notre défaite à Anderlecht, la victoire de Mons face à Bruges et celle de Beveren contre Lokeren nous ont replongé dans la même situation. On sait désormais ce qu'il nous reste à faire. Nous avons encore sept matches à domicile et cinq en déplacement. L'équation est simple, si nous engrangeons un maximum de points dans nos installations, nous serons sauvés."

Le problème, c'est que les Montois ne se présenteront pas en victimes consentantes au Canonnier surtout après avoir pris la mesure du Club Bruges au stade Tondreau.

"Mons n'est pas le genre d'équipe qui défend ", assure le capitaine des Rouge et Blanc . "Je crois que nous allons donc assister à un match ouvert car les deux équipes voudront gagner ce week-end pour s'éloigner de la zone rouge."

"Il faut privilégier l'efficacité"

Des problèmes à concrétiser malgré un fonds de jeu plus qu'intéressant, le visage de Mons ressemble étrangement à celui de l'Excelsior de la saison dernière.

"Je ne suis pas tout à fait d'accord avec cela , estime le Mouscronnois. À mon avis, Mons joue mieux que nous la saison dernière. Ils peuvent s'appuyer sur un vrai fonds de jeu et la plupart des joueurs se connaissent. Chez nous, ce n'était pas le cas la saison dernière et en plus nous ne jouions pas aussi bien, on y arrivait mais seulement par moments. Cette année, nous avons de la qualité dans le groupe mais nous ne prenons pas assez de points. À certains moments, nous sommes trop naïfs et surtout nous manquons de réalisme que ce soit offensivement ou défensivement. On veut parfois trop bien faire mais dans la situation où on se trouve actuellement, il faut laisser sa fierté de côté et privilégier l'efficacité. On doit entamer cette rencontre comme la deuxième mi-temps face à Beveren car si à la pause, nous sommes menés 0-2 mais face à Mons cette fois, nous ne reviendrons pas. Mais je suis optimiste, tout le monde est très concentré et je suis sûr que nous allons livrer une bonne prestation."



© La Dernière Heure 2007

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info