Franck Ribéry et Karim Benzema ont été mis en examen mardi pour "sollicitation de prostituée mineure"

"Ribéry n'a pas été menotté"

PARIS La ministre de la Santé et des sports française, Roselyne Bachelot, a réaffirmé jeudi lors d'un déplacement à Bordeaux que le statut de mis en examen des footballeurs Franck Ribéry et Karim Benzema lui paraissait "difficilement compatible avec une présence en équipe de France".

"Je m'étais déjà prononcée" en ce sens à ce sujet, a rappelé la ministre devant la presse, se déclarant "sur la même ligne" que la secrétaire d'Etat aux Sports Rama Yade et le probable futur président de la Fédération française de football, Fernand Duchaussoy.

En l'état, il est toutefois "évident que les footballeurs mis en cause sont présumés innocents", a souligné Mme Bachelot.

Franck Ribéry et Karim Benzema ont été mis en examen mardi pour "sollicitation de prostituée mineure" par un juge d'instruction qui enquête sur des faits présumés de proxénétisme ayant pour cadre un bar proche des Champs-Elysées. Ils ont été remis en liberté après sept heures de garde à vue.

© La Dernière Heure 2010