Le gardien du Racing a félicité Olivier Renard


GENK Hier, Logan Bailly, le gardien du Racing Genk, a téléphoné au Standardman Renard, son ami, pour le congratuler : "Olivier m'a épaté. Il m'a impressionné par sa présence, son arrêt de grande classe en fin de match et, plus généralement, par sa sérénité, lui que les critiques avaient éreinté. Je suis vraiment content pour lui qu'il ait émergé dans ce sommet."

Logan Bailly peut se sentir, également, satisfait de lui. Dans le courant de cette semaine, la direction du Racing ouvrira son contrat, qui court encore jusqu'en 2008, et lui proposera un nouveau bail, jusqu'en 2011. Le gardien, déjà confirmé, du meneur du championnat le paraphera. "Cette marque de reconnaissance est moins la récompense de ma patience, moi qui ai entamé ma sixième saison au Racing mais ma première comme titulaire, que la confirmation, aux yeux de mes dirigeants, que j'ai su saisir ma chance."

À l'image du groupe tout entier, Logan Bailly refuse de tirer des plans sur la comète, la sienne ou celle du championnat. "Je ne songe ni à l'équi-pe nationale ni... au titre", assure-t-il avec conviction. "La gamberge est une mauvaise conseillère. Cinq points d'avance à ce stade de la compétition, c'est beaucoup et très peu à la fois. Souvenez-vous du Standard la saison dernière. Les comptes, nous les établirons au mois de mars. En attendant, nous entendons poursuivre notre petit bout de chemin avec l'application, la concentration que nous avons affichées jusqu'à présent. Et, surtout, sans nous imposer la moindre pression malsaine."

Quel grain de sable pourrait enrayer la belle mécanique genkoise ? "La réaction du groupe après une première défaite, réfléchit Logan Bailly. Si notre mental est suffisamment costaud pour nous permettre de renouer aussitôt avec la victoire, nous aurons accompli un grand pas en avant."

Ce vendredi, le Racing se déplacera à Westerlo : "C'est un autre petit derby pour nous. Moins redoutable peut-être, a priori, qu'un voyage à Saint-Trond. Au Staaien, nous avons disputé notre moins bon match de ce début de saison."



© La Dernière Heure 2006