Huitièmes de finale aller

Robben, Ribéry, Müller et Gomez font feu de tout bois

MUNICH Qu’on se le dise, ils sont de retour. Et avec eux, une certaine idée de l’ambition. Ils ? Arjen Robben et Franck Ribéry évidemment.

Après une première partie de saison où ils sont restés scotchés à l’infirmerie, les duettistes ont enfin retrouvé le chemin des terrains. Pour le plus grand bonheur du Bayern Munich.

“Dire qu’il a fallu attendre six mois pour les retrouver ensemble” , regrette Louis van Gaal. “Avec Robben et Ribéry, nous sommes plus créatifs devant. Ils sont incroyablement importants pour le Bayern, comme le sont Messi et Xavi au FC Barcelone ou Ronaldo et Özil pour le Real Madrid.

La preuve par les chiffres. Lors des trente dernières titularisations de Robben, le Bayern a gagné à 29 reprises. Depuis son retour, Robben a disputé cinq matches pour quatre buts et trois assists .

“Il y a encore Messi à Barcelone et Ronaldo à Madrid qui ont un tel impact sur leurs équipes” , analyse l’ancien entraîneur du Bayern, Ottmar Hitzfeld. “Messi est certainement le meilleur joueur du monde, mais Robben est dans son souffle.”

De son côté, Ribéry retrouve toutes ses sensations. Les défenseurs de Mayence ont payé pour le savoir. Face à eux, le Français s’est bien amusé et a remporté 81 % de ses duels.

Pourtant avare en compliments, Franz Beckenbauer en serait presque enthousiaste quand il évoque le duo Robbéry .

“Si vous voulez atteindre un certain niveau dans les résultats et le jeu pratiqués, il vous faut plusieurs joueurs de classe mondiale. Vous avez besoin de joueurs comme Ribéry et Robben. Messi et Cristiano Ronaldo savent aussi faire la différence, Ribéry et Robben sont dans cette même catégorie” , souligne le Kaiser. “Ils transforment une bonne équipe en une excellente équipe, ce sont des joueurs de classe mondiale qui n’ont rien à envier aux meilleurs.”

Si l’on ajoute Mario Gomez qui n’en finit plus de marquer (18 buts en 15 journées de championnat, du jamais-vu depuis Karl-Heinz Rummenigge et Gerd Müller !) et Thomas Müller, toujours aussi décisif (8 buts et 9 assists ), le cocktail devient explosif. Avant d’être décisif en C1 face à l’Inter, ce soir ?

Karl-Heinz Rummenigge y croit en tout cas dur comme fer. “Les conditions de base pour une victoire en Champions League se sont améliorées grâce à Ribéry et à Robben” , estime un président bavarois débordant d’envie et d’ambition. “Je crois que le meilleur est à venir.”



© La Dernière Heure 2011