L'actuel conseiller du Beitar Jerusalem a été contraint de démissionner pour des propos racistes.

Eli Cohen aurait proféré des propos racistes à l'encontre des joueurs musulmans. Recruté seulement depuis quelques jours en tant que conseiller par le Beitar, Eli Cohen a évoqué des "expériences malheureuses" vécues quand il avait recruté des joueurs musulmans par le passé. "J'étais aux premières loges quand des joueurs musulmans sont arrivés il y a cinq ans, c'est pour ça que je ne prendrai jamais un joueur musulman au club", avait-il dit au quotidien Yedioth Aharonoth.

Eli Cohen avait été l'entraîneur du Beitar en 2013. Le club à cette époque, avait recruté deux joueurs de confession musulmane, provenant de Tchétchénie. Ces transferts avait été mal perçus par les supporters du club de Jerusalem, qui avaient entonné des chants racistes lorsque les joueurs étaient sur le terrains. Le club avait été contraint de recruter des gardes du corps pour assurer leur sécurité.

L'ancien entraîneur a tenu à se défendre face à ces accusations, en soulignant "qu'il avait eu beaucoup de joueurs arabes et musulmans au cours de sa carrière et que celui qui le traiterait de raciste serait un imbécile".

Eli Cohen a dû présenter ses excuses à la presse et à donc été contraint de présenter sa démission, selon l'AFP.