Alex Czerniatynski (Beveren) se méfie de son visiteur du soir, Eupen

BEVEREN Toujours détenteurs de la peu enviable lanterne rouge, les Eupenois se déplacent ce soir au Freethiel, chez un hôte qui réalise un bon début de saison. "C'est vrai, nous avons bien débuté malgré de nombreux nouveaux joueurs" , avance Alex Czerniatynski, l'entraîneur de Beveren. "Les résultats ont très vite suivi pour ensuite connaître une série un peu moins positive avec, notamment, la défaite de la semaine dernière à Lommel. Dans cette optique, il est impératif que nous prenions la mesure des Eupenois à domicile ce week-end."

Parmi les joueurs acquis à l'entre- saison, il y a un certain Jeffrey Rentmeister qui défendait encore les couleurs germanophones la saison dernière. "C'est un joueur que je suivais depuis un moment et quand j'ai appris qu'il était en fin de contrat, j'ai sauté sur l'occasion. Pour nous, Jeffrey est un plus et fait partie, avec Baghdad et Olguin, des trois joueurs qui sont suivis par des cercles de notre élite nationale."

Quant au match de ce soir, l'ancien Diable Rouge tient à se montrer prudent. "J'ai vu Eupen à plusieurs reprises et il n'est pas à sa place actuellement. C'est une équipe blessée dont on doit se méfier, car elle peut se reprendre à tout moment au vu des qualités qu'elles possèdent. De plus, ils nous rendront visite en n'ayant rien à perdre."

Pour ce déplacement délicat, Frank Neumann déplore les absences de Colin, déchirure à la cuisse et encore trois semaines d'indisponibilité, de Vinamont, qui a repris l'entraînement mais qui est encore un peu juste, et de Milas, suspendu pour abus de cartes jaunes.

Mombongo, grippé, est incertain. Le noyau sera complété après le match réserve.

L'équipe probable : Debatty; Lebe, Langueh, Baratto, Bongard; Keller, Colinet; Gursever, Evertz, Bathiky; Molnar (Wins, Mombongo, x, x, x).



© La Dernière Heure 2008