Boussoufa remporte son 2e Soulier d'Or

Football

Publié le

Boussoufa remporte son 2e Soulier d'Or
© Photonews

Le duel attendu entre Romelu Lukaku et Mbark Boussoufa a tourné à l'avantage du Marocain

OSTENDE Mbark Boussoufa est le 57e Soulier d'or. Avec 344 points (242 au 1er tour, 102 au 2e), il précède son coéquipier d'Anderlecht Romelu Lukaku (255 points) de 89 points. Jelle Vossen (RC Genk) complète le tiercé de 2010 avec 187 points, tous récoltés au 2e tour.
Le duel attendu entre les deux Anderlechtois a donc tourné à l'avantage de l'ancien. C'était d'ailleurs déjà le cas l'an dernier, mais pour la 2e place, à distance de l'attaquant serbe du Standard Milan Jovanovic. Lauréat en 1982, Eric Gerets a ainsi eu le plaisir de remettre le trophée à un de ses internationaux marocains, mercredi soir au Casino d'Ostende.

Déjà couronné en 2006, Mbark Boussoufa, 26 ans, avait à l'époque totalisé 251 points (sur 283) sous le maillot de La Gantoise. Ce 2e Soulier d'or est donc en quelque sorte le premier qu'il remporte au titre de stratège, tête pensante, passeur, buteur et même capitaine d'Anderlecht en l'absence d'Olivier Deschacht.
Le jumelé dans l'ordre était en réalité déjà connu à mi-parcours, tandis que Lucas Biglia (51 points), le 3e larron anderlechtois, risquait de se voir déloger du podium par Ronald Vargas (FC Bruges) et surtout Vossen.

Le danger ne pouvait en tout cas plus venir de Jelle Van Damme (Anderlecht) et Simon Mignolet (Saint-Trond), qui se partageaient la 4e place avec 26 points, mais n'entraient pas en ligne de compte pour le 2e tour. Christophe Lepoint (La Gantoise) et Kevin De Bruyne (RC Genk), 6e et 7e avec 23 et 14 points, avaient pour leur part été longtemps absents pour cause de blessure lors de la première partie du championnat. Cela a également été le cas de Jelle Vossen (RC Genk), qui en a pourtant été la révélation avec 16 goals en 19 matches, ainsi qu'en témoigne sa victoire platonique au 2e tour avec 187 points.

Il sait ce qu'il lui reste à faire d'ici le prochain scrutin. Lukaku a en effet sans doute paradoxalement laissé passer sa dernière chance de figurer au palmarès avant de prendre le chemin d'un exil... doré à l'issue de la saison en cours.

Anderlecht a gagné, mais la Belgique a perdu. La défaite du prodige Romelu vaut en effet à Boussoufa de devenir le 12e étranger sacré en 36 éditions, depuis le sacre du Néérlandais Johan Boskamp (RWDM) en 1975...

© La Dernière Heure 2011

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info