Le Bayern, battu par la lanterne rouge Hanovre, est distancé

BERLIN Le Werder Brême a consolidé son leadership au classement de la Bundesliga grâce à son succès contre Nuremberg mardi, reprenant ainsi sa progression après le coup d'arrêt subi contre Cottbus samedi dernier. Néanmoins, le leader est suivi de près par la surprenante formation de Stuttgart qui a dominé Hambourg, le club orphelin de Vincent Kompany pour quelques mois. Le troisième du dernier championnat n'a toujours remporté que deux rencontres (une de championnat, une au tour préliminaire de la Ligue des Champions) cette saison même si les nombreuses défections apportent une partie d'explication aux mauvais résultats et à l'engluement du club dans les profondeurs du classement. Jusqu'à présent, Thomas Doll résiste à toutes les pressions menaçant son trône mais les critiques de la presse hanséatique, surtout du Hamburger Morgenpost , deviennent de plus en plus virulentes. D'ailleurs, le second but de Stuttgart fera le tour des séances gags dédiées au football. Voulant remettre en retrait à son gardien, un défenseur d'Hambourg ne l'avait pas vu... monter pour essayer de marquer un but. Sa passe en retrait à profiter à Hitzlsperger, plus rapide que l'auteur de la bourde. Hier, à domicile face à la lanterne rouge Hanovre, le Bayern Munich (avec Daniel Van Buyten titulaire) s'est incliné et laisse s'échapper Brême et Stuttgart. Schalke 04 grimpe sur le podium.



© La Dernière Heure 2006