Yohan Brouckaert, ni titulaire ni réserviste, a un statut à part à Tubize

TUBIZE Yohan Brouckaert a déjà fait plusieurs allers-retours entre le banc et le terrain depuis le début de la saison. Avec quatre titularisations et près de 400 minutes à son actif, le Mouscronnois ne se plaint pourtant pas de sa situation pour ce qui constitue sa première réelle saison en Division 1, bien qu'il ait déjà fait quelques apparitions sur le banc des Hurlus par le passé. Si ce défenseur de 21 ans revendique plus de temps de jeu, il n'est pas dans sa nature de créer la polémique. C'est au quotidien, à la hargne affichée aux entraînements, qu'il veut arracher la confiance de son coach.

Le déplacement à Roulers devrait lui permettre de retrouver une place de titulaire à son poste de prédilection, le back droit, vu la suspension de Jason Vandelanoitte. Ce sera d'ailleurs plus que probablement le cas pour Paternotte dans l'axe de la défense en raison de l'absence de Barisic pour la même raison. Après avoir été aligné dans le milieu de terrain à Westerlo, Yohan Brouckaert devrait donc retrouver une place plus conforme à celle où il excelle. " Je joue là où on a besoin de moi et je suis toujours très heureux de le faire. Et si je suis effectivement un back droit de formation, j'ai également joué un cran plus haut chez les jeunes. Je peux me montrer satisfait de ma progression actuelle. Je me sens bien dans le coup et j'ai l'occasion de m'exprimer, même si un footballeur veut évidemment toujours plus."

La présence de Jason Vandelanoitte a, jusqu'ici, empêché le Ch'ti du noyau brabançon de pleinement revendiquer une place de titulaire. "J'ai un statut qui est quelque peu à part par rapport aux autres membres du noyau. Je ne suis ni un réserviste ni un titulaire à part entière. Avec Jason Vandelanoitte, j'ai un redoutable concurrent à ma place. Il a de nombreuses qualités. Je ne me considère pas pour autant comme le deuxième choix à ce poste. Si c'était réellement le cas, Albert Cartier ne m'aurait pas fait confiance à autant de reprises depuis le début de la compétition."

Pièce maîtresse de l'effectif de Philippe Saint-Jean en D2, Yohan Brouckaert a la caractéristique de bénéficier d'une belle cote de sympathie auprès du public local et d'être soutenu aux quatre coins du pays. "Cela me fait très plaisir. Mais ceux qui pensent que le coach devrait accorder plus de crédit aux anciens de la maison n'ont pas toujours raison. Ils ne sont pas au quotidien dans le noyau et ne savent donc pas juger les choix de l'entraîneur."



© La Dernière Heure 2008