Pour favoriser l'éclosion d'attaquants made in China, la fédération chinoise ne manque pas d'imagination.

Avec 2 petits points et une dernière place du groupe A des qualifications pour la Coupe du Monde 2018, la Chine ne verra pas la Russie l'année prochaine. La fédération chinoise a pourtant mis les moyens en engageant Marcello Lippi. La Chine est par ailleurs le nouvel Eldorado pour les stars du foot qui pensent à l'avenir de leur famille.

Mais l'arrivée de ces stars étrangères dans le championnat local ne favorise pas le développement des jeunes Chinois. La fédération réfléchit donc à un système qui pousserait les clubs chinois à aligner des joueurs locaux. Ainsi, une idée a vu le jour et pourrait être appliquée prochainement : si à la fin de la saison, deux clubs sont à égalité, les buts marqués par des joueurs chinois compteront double au niveau du goal average.

En Pro League, les buteurs made in Belgium ne sont pas à la fête non plus avec seulement 4 Belges parmi les 20 joueurs les plus prolifiques. Mais ce genre d'idée n'a pas encore fait son chemin chez nous.