Les interistes ont provisoirement 9 points d'avance sur la Roma qui joue dimanche. Palerme contraint Udinese au partage


BRUXELLES L'Inter Milan a célébré ses 100 ans d'existence en renouant avec la victoire, samedi à San Siro face à la Reggina (2-0), consolidant sa place de leader de Serie A, avec neuf longueurs d'avance sur l'AS Rome, qui se déplace dimanche à Naples, lors de la 27e journée.

Après avoir essuyé leur première défaite de la saison la semaine dernière à Naples (1-0), les Intéristes ont repris leur marche en avant sans pour autant montrer leur meilleur visage face à une Reggina en lutte pour le maintien (19e).

Sevrés de victoires depuis quatre matches, les Milanais doivent même l'ouverture du score à un penalty généreusement accordé par l'arbitre et transformé par Zlatan Ibrahimovic (14).

Devant un public clairsemé, en dépit du centenaire du club, les Nerazzurri ont aggravé la marque sur une tête de Nicolas Burdisso (34) à la réception d'un centre de son compatriote argentin Javier Zanetti.

C'est toutefois le gardien de but brésilien Julio Cesar qui aura été l'Intériste le plus en vue du match, résistant brillamment aux assauts successifs de Nicolas Amoruso et Salvatore Aronica.

Avec ce succès, l'Inter distance à nouveau de neuf points la Roma qui pourrait toutefois réduire l'écart en cas de victoire dimanche à Naples (11e).

"C'était important de renouer avec la victoire parce que nous sortons d'une période difficile", a estimé le coach milanais Roberto Mancini, qui a désormais les yeux rivés sur le 8e de finale retour de la Ligue des champions mardi face à Liverpool, après la défaite subie à l'aller (2-0).

"Nous allons essayer de battre Liverpool, même si nous partons avec un handicap significatif", a ajouté Mancini.

Dans le second match avancé de cette 27e journée, Palerme (8e) a concédé le nul (1-1) sur son terrain face à Udinese (6e). Les Siciliens, qui ont ouvert la marque par Fabio Simplicio (32), ont été rejoints au score par Udinese peu après l'heure de jeu (Felipe, 65).