Après les deux premiers matches nuls de la première journée, la CAN 2017 a enregistré dimanche à Franceville un nouveau partage entre l'Algérie et le Zimbabwé (2-2).

Riyad Mahrez (12e, 82e) a inscrit les deux buts de l'équipe de Georges Leekens. Kudakwashe Mahachi (17e, 1-1) et Nyasha Mushekwi (29e, 1-2) ont momentanément porté les Guerriers au commandement. Titulaire, l'Ostendais Knowledge Musona est sorti blessé (12e). Chez les Fennecs, le capitaine d'Anderlecht Sofiane Hanni est resté sur le banc. En soirée (20h00), toujours à Franceville, le second match du groupe B verra aux prises la Tunisie et le Sénégal. Les deux équipes ont fait en sorte que la rencontre démarre fort. L'Algérie a frappé la première par El Arbi Soudani, qui a ponctué un déboulé par un tir arrêté par Tatenda Mukuruva (2e). Mais les Guerriers ont réagi: Khama Billiat s'est retrouvé seul devant Rais Mbolhi, qui a remporté le un contre un face au Zimbabwéen (8e). Et sur le corner consécutif, Billiat a tiré sur le montant.

Dans la foulée, Mahrez a fait honneur à son titre de Joueur Africain de l'année: après avoir éliminé son adversaire, l'attaquant a décoché un tir puissant du gauche (12e, 1-0). D'un tir soudain et de loin, Mahachi a remis les deux équipes à égalité (17e, 1-1). Les Guerriers ont alors pris l'avance sur penalty par Mushekwi, que l'on a connu à Ostende en 2013-2014 (29e, 1-2).

A la reprise, le Zimbabwé a continué à conserver le ballon. Quand elle en avait l'occasion, l'Algérie a essayé de passer sur les ailes. Si les deux équipes ont multiplié les beaux gestes, les Fennecs ont le plus souvent flirté avec le goal. Nabil Bentaleb (55e), Ramy Bensebaini dont l'envoi a heurté la transversale (59e), Yacine Brahimi (64e), Mahrez (66e), Soudani (76e) et Islam Slimani (51e) ont tous laissé passer leur chance. Mais cette débauche d'efforts aura finalement été récompensée par un second but de Mahrez (81e, 2-2).


Leekens: "On savait que c'était très difficile"

L'Algérie de Georges Leekens a été surprise par le Zimbabwe (2-2) pour son premier match de la CAN 2017 dimanche à Franceville, au Gabon. Longtemps menés au score, les Fennecs doivent une fière chandelle à Riyad Mahrez, l'attaquant de Leicester auteur d'un doublé qui a permis aux Algériens de prendre un point.

"On savait bien que le Zimbabwe, c'était très difficile", déclare Georges Leekens. "Les deux matches suivants seront tout aussi difficiles. On s'est pourtant concentrés sur le premier match. En deuxième mi-temps, on a réagi comme il le faut. Avec une équipe telle que le Zimbabwe, il faut faire attention chaque minute", dit le sélectionneur belge de l'Algérie.

"La Coupe d'Afrique, c'est jamais facile", avance pour sa part Riyad Mahrez. "On savait que le premier match contre le Zimbabwe allait être compliqué. On est passé à côté de notre première mi-temps. On a fait une très bonne deuxième. On devait marquer à plusieurs reprises. On a raté beaucoup d'occasions. On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes. Il faut continuer à travailler et faire un bon deuxième match contre la Tunisie".