Parmi les Espagnols, le milieu Xavi est passé devant la presse sans répondre aux question mais en chantant "Campeones, campeones, ohé ohé ohé !",


JOHANNESBOURG

L'arrière gauche de l'Espagne Joan Capdevila a fait une brève apparition devant les journalistes en leur tendant le trophée, après la victoire en finale du Mondial-2010 contre les Pays-Bas (1-0 a.p.) dimanche soir à Johannesburg.

A 22h50 (GMT), le joueur, à peine reconnaissable la tête coiffée d'un seau rouge, a fait une incursion en zone mixte (rassemblant la presse et les joueurs) et tendu la Coupe du monde vers les journalistes en leur lançant: "Touchez-la, elle est unique !"

Il a vite été rappelé à l'ordre par l'attachée de presse de la Roja qui lui a demandé de regagner les vestiaires. Capdevila, affectueusement et ironiquement surnommé "Garrincha" ou "Zidane" en raison de ses capacités techniques limitées, est connu pour ses facéties dans le groupe de la Roja.

"Vous vous rendez compte, un type comme moi qui gagne la Coupe du monde", a-t-il ajouté à son retour dans la zone mixte.

Parmi les Espagnols, le milieu Xavi est passé devant la presse sans répondre aux question mais en chantant "Campeones, campeones, ohé ohé ohé !", suivi par le défenseur Carles Puyol, qui ne s'arrête jamais en zone mixte depuis six ans.
Son partenaire de la charnière centrale, Gerard Piqué, est passé en montrant sa gorge: il est aphone. Des morceaux de filets de but étaient enroulés autour de son cou.

L'attaquant David Villa a longuement répondu aux questions de la presse avec l'écharpe du CD Tuilla autour du cou, le club de foot de son village d'origine dans les Asturies.

Sergio Ramos, bon dernier, a effectuer une dernière course pour rejoindre le car de la sélection, assisté de l'attachée de presse.

© La Dernière Heure 2010