"Ce Losada a le niveau d'Anderlecht"

Football

Publié le

Biglia laisse dire ceux qui prétendent que son compatriote est un meilleur joueur que lui

ANDERLECHT Quelques jours après avoir marqué son premier but de la saison contre Roulers, Lucas Biglia rencontre l'homme qui est cité à Anderlecht, Hernan Losada du Germinal Beerschot. Nous leur avons posé huit questions assez similaires.

1. Lucas Biglia, était-ce un soulagement d'enfin avoir marqué dimanche soir ?

"J'étais surtout content parce que c'était le 3-0 qui nous mettait à l'aise pour remporter la rencontre. Ce but, il m'a donné beaucoup de confiance. Et je suis content pour mes coéquipiers, qui me disent sans cesse : 'Tire au but !' Souvent, après l'entraînement, je m'exerce à placer des coups francs dans la lucarne. Mais je ne serai jamais un buteur. En D1 argentine, je n'ai marqué que deux fois. En D2 quatre fois, dont un but encore plus joli que celui-ci."

2. Ce soir, jouerez-vous avec un sentiment de revanche par rapport au 2-0 du mois de novembre ?

"Je ne considère pas ce match com- me un affrontement entre Argentins. C'est Anderlecht - GB, point c'est tout. Je n'ai pas de sentiment de revanche, mais je suis content de pouvoir affronter tous les meilleurs clubs du pays en cette fin de saison, afin de pouvoir redresser plusieurs situations qui étaient délicates."

3. Vous avez dit, dans une interview, que Losada est meilleur que vous pour le moment. A-t-il les qualités pour évoluer à Anderlecht ?

"S'il joue comme maintenant, il a le niveau pour Anderlecht. Dans cette interview, j'ai dit que si le journaliste estimait que Losada était meilleur que moi, il pouvait l'écrire. On verra sur le terrain qui est le meilleur."

4. Vous avez joué avec Losada à Independiente. Êtes-vous des amis ?

"On se connaît d'Independiente. Mais soit moi j'étais sur le banc, soit c'était lui qui ne jouait pas. On s'est échangé notre maillot après le match de championnat au GB."

"Je ne l'arrêterai pas avec une faute, je le ferai proprement"

5. Les Argentins du Sporting Anderlecht rencontrent-ils souvent ceux du GB ?

"On ne se donne jamais rendez-vous hors du terrain. Nos journées sont si chargées, tout comme nos programmes. Quand on a le temps de visiter quelque chose, on ne rend pas visite à des Argentins (rires). Puisqu'on se fréquente très peu, il y a peu de rivalité."

6. Imaginons qu'au match retour, Anderlecht est qualifié mais à la 90e, Losada file seul vers Zitka. Vous ne pouvez l'arrêter que fautivement. Que faites-vous ?

"Je n'aurai pas besoin de l'arrêter fautivement car je le ferai proprement !"

7. Que choisissez-vous la 2e place en championnat ou la Coupe ?

"La Coupe et... la 1re place en championnat. Tant que mathématiquement, tout est possible, je vise le maximum. Un objectif plus réaliste est la 2e place de Bruges."



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info