Saint-Trond 0 Mouscron 2

Saint-Trond : Boeckx; Vreven, Hayen, Milenkovic, Trenson; Kalulika (69e Hartog), Van Dessel, Delorge, Sishuba; Peeters (90e+2 Dreesen), Coulibaly.

Mouscron : Volders; Charlet, Sapina, Toyes, Grondin; Custovic, Assou- Ekotto, Dugardein (69e Teklak), Oussalah (89e Fellahi); Ba, Tomou (75e Niçoise).

Arbitre : M. Geldhof.

Avertissements : Dugardein, Vreven, Peeters..

Les buts : 59e Tomou (0-1), 70e Oussalah (0-2).

SAINT-TROND Comme la semaine dernière lors de la venue de La Gantoise au Canonnier, Marc Brys avait réservé quelques surprises aux supporters mouscronnois. Alexandre Teklak était relégué sur le banc au profit de Jean-Philippe Charlet dont c'était la première titularisation de la saison. Matthieu Assou-Ekotto faisait également son apparition dans le onze de base au détriment de Bastien Chantry. Autre grande première chez les Hurlus , la première apparition de Jérémy Sapina, qui palliait l'absence de Daan Van Gijseghem, blessé. Côté surprises, Valere Billen n'était pas en reste puisque Hendrikx était relégué sur le banc des remplaçants.

Les Hurlus tentaient rapidement de prendre les choses en main et ils étaient à deux doigts d'atteindre leur objectif après seulement huit minutes de jeu mais la tentative de Demba Ba était déviée en corner par le portier limbourgeois. C'était le moment choisi par Marc Brys pour faire passer son 4-4-2 de départ en un 4-3-3 plus ambitieux avec Ba, Custovic et Tomou sur le front de l'attaque. Coup sur coup, l'attaquant camerounais obtenait deux belles occasions d'ouvrir la marque mais la première passait à côté et la seconde, de la tête, était captée par le gardien. Les Hurlus se montraient très entreprenants en ce début de rencontre mais malheureusement pour eux, ils ne parvenaient pas à transformer les nombreuses occasions qu'ils se créaient.

Sishuba se rappelait aux bons souvenirs de ses anciens équipiers mais l'essai du Sud-Africain était dévié en corner par un défenseur mouscronnois. Puis ce fut au tour de Peeters de donner des sueurs froides aux Mouscronnois mais la défense intervenait à bon escient.

Au retour des vestiaires, les Trudonnaires appuyaient sur l'accélérateur et sans une intervention à même la ligne de Charlet, Sishuba aurait pu ouvrir la marque. Le ton était donné. Ce diable de Sishuba ne s'arrêtait pas en si bon chemin et peu avant l'heure de jeu, il adressait une frappe croisée qui venait lécher le montant gauche des buts de Volders. La réaction hurlue ne se faisait pas attendre. À la 59e, sur un corner de Grondin, Tomou sautait plus haut que tout le monde et envoyait le ballon au fond des filets. Cinq minutes plus tard, les Rouge et Blanc étaient à deux doigts de faire le break mais le heading de Custovic était repoussé par la barre transversale. Ils y parvenaient dix minutes plus tard sur une contre-attaque à montrer dans les écoles de football. Custovic récupérait le cuir dans l'entrejeu avant de le transmettre à Oussalah qui isolait Tomou sur le flanc droit. Le Camerounais adressait un joli centre en direction de Ba qui laissait filer pour Oussalah. Le Marocain ne se posait pas de question et propulsait le cuir au fond des filets du plat du pied. De toute beauté. La messe était dite pour les Trudonnaires littéralement assommés par ce deuxième but mouscronnois qui sonnait le glas des espoirs limbourgeois de décrocher une première unité dans ce championnat cuvée 2007-2008.



© La Dernière Heure 2007