Il avait affirmé que ses coéquipiers pouvaient compter sur lui pour les épauler s’ils souhaitaient faire leur coming out. L’attaquant français a d’ailleurs partagé hier une photo du stade de Munich éclairé aux couleurs de la bannière LGBT sur Twitter. Le Bleu s’était aussi affiché en une du magazine Têtu, contre l’homophobie, comme son compatriote Olivier Giroud, quelques mois auparavant. En Angleterre, Marcus Rashford est également apparu dans la nouvelle campagne de Nike qui vise à lutter contre la masculinité toxique dans le football.