Le tirage au sort de l'Europa League a également eu lieu : Fenerbaçhe - Benfica et Bâle - Chelsea sont au programme

NYON Bayern Munich-Barcelone et Borussia Dortmund-Real Madrid sont les affiches des demi-finales de la Ligue des champions selon le tirage au sort effectué vendredi au siège de l'UEFA, à Nyon (Suisse).

Les demi-finales auront lieu pour l'aller les 23 et 24 avril, pour le retour les 30 avril et 1er mai, et la finale le 25 mai à Londres, dans le stade de Wembley.

Il n'y aura donc pas de clasico Real-Barça en demi-finale ni de choc 100% Bundesliga à ce stade de la compétition.

C'est la première fois dans l'histoire de la Ligue des champions que son dernier carré présente deux clubs d'une même fédération. Ils s'évitent donc en demi-finale.

Bayern-Barça ressemble déjà à une finale avant la lettre. Le Bayern, déjà sacré champion en Bundesliga, et qui a sorti la Juventus sans coup férir en quarts (2-0, 2-0), dispute au Barça son statut de favori de l'épreuve, dont il a atteint la finale deux fois en trois ans (2010 et 2012). Les Munichois seront cependant privés de leur buteur Mandzukic, suspendu, pour l'aller dans leur Allianz-Arena.

Le Barça, qui a atteint sa 6e demi-finale en 6 ans de suite, n'a pas laissé en effet une grande impression en quart de finale, ne passant qu'au bénéfice des buts marqués à l'extérieur face au Paris SG qui a bousculé les Catalans (2-2, 1-1).

Pour le Real, tirer un club allemand ne réveillera pas de bon souvenirs à Madrid. Dortmund avait en effet dominé le club de José Mourinho lors de l'actuel exercice en phase de poules (2-1, 2-2), pour s'emparer de la première place du groupe.

Et l'autre club allemand en lice en demi-finale, le Bayern, avait sorti le Real en demi-finale la saison dernière, aux tirs au but.

Hazard et Chelsea affronteront Bâle

Chelsea, le club d'Eden Hazard, vainqueur de la dernière Ligue des champions reversé en Europa League, affrontera le FC Bâle, tombeur de Tottenham, en demi-finale de l'épreuve.

C'est en effet le résultat du tirage au sort effectué par l'ancien buteur néerlandais de Manchester United Ruud Van Nistelrooy vendredi au siège suisse de l'UEFA à Nyon.

Tottenham, victime de l'exclusion de son défenseur belge Jan Vertonghen, jeudi à Bâle, a été éliminé aux tirs au but (4-1). Les deux équipes avaient fait deux fois match-nul sur le même score de 2-2, à l'issue des duels aller et retour.

L'autre demi-finale opposera Fenerbahçe Istanbul au Benfica de Lisbonne.

Les matches aller auront lieu le jeudi 25 avril et les retours le jeudi 2 mai.
La finale est programmée le mercredi 15 mai à l'Amsterdam Arena.

C1: "Le football va sortir grandi"

"Le football va sortir grandi" de la demi-finale de Ligue des champions Bayern Munich-Barcelone, a estimé vendredi Bixente Lizarazu, ambassadeur du Bayern présent au tirage au sort.

"Je pense que le Bayern a les armes suffisantes aussi pour lutter contre le Barça", a expliqué devant la presse l'ancien latéral gauche bavarois. "Ce sera un match très ouvert. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que le football va sortir grandi de ce match là, car ce ne sera pas un match petits bras, parce que ce sont des équipes qui jouent au football, qui aiment le jeu offensif."

"Le Bayern a cette année une très très grosse équipe. C'est un gros collectif et maintenant qu'ils sont champions d'Allemagne, il y a une volonté d'aller chercher un titre européen", a poursuivi l'ancien international français.

"Mais le Barça c'est pas n'importe qui", a ajouté +Liza+. "Sur les cinq dernières années, c'est probablement la meilleure équipe d'Europe et puis ils ont un phénomène qui même quand il est blessé, arrive à changer le cours d'un match."

L'entrée de Lionel Messi, alors qu'il revenait de blessure, a en effet changé la physionomie du quart retour au Nou Camp contre le PSG (1-1, 2-2 à l'aller).

Ribéry: "Il n'y a pas de favori"

"Il n'y a pas de favori", a affirmé Franck Ribéry vendredi, après le tirage de la Ligue des champions proposant Barcelone comme adversaire du Bayern Munich dès le match aller le 23 avril à l'Allianz Arena.

"C'est une confrontation entre deux bonnes équipes, qui ont la volonté de gagner et de marquer des buts. Ils peuvent nous battre comme on peut les battre", a déclaré l'international français, soulignant l'importance de "réussir un bon match à domicile" avant la visite au Camp Nou.

L'ex-marseillais s'exprimait à Munich lors de la conférence de presse précédant la réception de Nuremberg samedi en championnat.

Si "Messi est le meilleur joueur du monde, auteur de 4-5 années incroyables", l'international français a fait remarquer que son Bayern était "également doté de très bons joueurs".

"Et peut-être qu'en défense, ils sont un peu moins bien que nous", a souligné Ribéry, prenant l'exemple du quart de finale du Barça contre une équipe du PSG "qui a bien joué à Barcelone et a eu de belles occasions".

"On doit rester concentrés sur nous et, le plus important, jouer collectivement", a ajouté Ribéry, prenant pour référence les deux confrontations avec la Juventus Turin en quart de finale (2-0, 2-0).

Assuré d'un 3e titre de champion d'Allemagne depuis la semaine dernière, Ribéry pourrait être préservé samedi contre Nuremberg.





© La Dernière Heure 2013