La tribune des tifosi de la Lazio Rome sera fermée pour un match, sanction décidée lundi par la Ligue italienne de football (LegaCalcio) pour les cris racistes adressés la veille aux joueurs noirs de la Juventus Turin lors de la SuperCoupe d'Italie.

Le virage nord du stade Olympique sera "privé de spectateurs pour un match" car les supporteurs "localisés dans le secteur appelé +Curva Nord+ ont adressé des cris et chants exprimant la discrimination raciale contre trois joueurs adverses aux 16e et 28e minutes de la première période, et continuellement de la 20e à 43e minute de la seconde période (65e à 88e)", est-il précisé dans le communiqué de la LegaCalcio.

Le Français Paul Pogba, le Ghanéen Kwadwo Asamoah et l'Italien Angelo Ogbonna ont été l'objet de "bouh!" criés par une bonne partie du virage "laziale" dès qu'ils touchaient le ballon, une fois la Lazio menée 4-0 (score final), dimanche soir au stade Olympique de Rome.

"On a entendu ça, ce sont des ignorants", a dit à l'AFP Pogba.

"Que puis-je faire? a-t-il ajouté. Je suis seul contre 30.000 supporteurs. Ils font ça alors qu'il y a aussi des Noirs dans leur équipe (le Belgo-Angolais Luis Cavanda ou le Nigérian Ogenyi Onazi), c'est aussi un manque de respect pour leurs propres joueurs."

"Venir au foot et entendre des choses pareilles, c'est vraiment désagréable, mais moi, je joue, je reste concentré sur le boulot", a conclu Pogba.