Football Contrôlé lors du match face à Tampere (cannabis), le jeune défenseur carolo sera suspendu pour six mois

CHARLEROI Une tuile pour le Sporting en général et, surtout, pour le joueur en particulier. On a appris que Laurent Ciman avait été contrôlé positivement le samedi 9 juillet à l'issue du match de Coupe Intertoto Charleroi-Tampere... au- quel il n'a par ailleurs pas participé. En fait, il semble que le garçon s'était laissé aller à une petite soirée avec des copains quelques jours auparavant et les analyses ont fait apparaître des résidus de cannabis. Dans le cas qui nous occupe, l'affaire est pour le moins grave parce que lourde de conséquences dans la mesure où l'Uefa va prendre des sanctions. Un courrier va parvenir au secrétariat du Mambourg (en principe ce vendredi 19 août) faisant état d'une suspension de six mois ferme. Laurent Ciman a reçu l'ordre de la part de Mogi Bayat de n'émettre aucun commentaire sur la question mais de s'en remettre au secrétaire général du club. Celui-ci n'ira pas en appel de la décision: «Effectivement, notre joueur a subi un contrôle, effectivement celui-ci s'est révélé positif, effectivement une suspension s'ensuivra. Je ne vous cache pas que je l'ai sermonné très sévèrement, que je lui suis en quelque sorte rentré dedans. Laurent Ciman va être puni sportivement et, par voie de conséquence, financièrement, mais nous en resterons là. Le temps nous autorisera à lui pardonner tandis que dès qu'il aura payé sa faute, je le protégerai. Il n'y aura pas d'autre commentaire à ce sujet. Et il n'y en aura plus!»

L'affaire sera classée... dans quelque six mois. Mais, en attendant, elle fait deux grandes victimes, à savoir l'intéressé et le club dont il est, à tout juste vingt ans qu'il vient d'avoir (son contrat courant jusqu'en juin 2008), un des plus sérieux espoirs. Laurent Ciman était ainsi le suppléant idéal avec la particularité d'être polyvalent puisqu'il peut évoluer à tous les postes défensifs. Désormais, il faudra patienter pour mieux le découvrir encore.

Sa longue suspension aura au moins pour effet de le faire réfléchir sur sa faute et d'en tirer les leçons qui s'imposent. Il ne lui restera plus qu'à rebondir et à démontrer qu'il s'agissait d'une erreur de jeunesse.

© Les Sports 2005