Le Werder Brême obtient son ticket UEFA in extremis

BRUXELLES Le Panathinaïkos, vainqueur à l'arraché (1-0) de l'Anorthosis Famagouste, s'est qualifié mardi pour les 8es de finale de la Ligue des champions, à l'occasion mardi de la dernière journée de la compétition, brisant le rêve de l'équipe chypriote, révélation de la phase de poules.

Alors que les Grecs n'avaient besoin que d'un match nul pour assurer leur passage, le but de Karagounis (69), bien aidé par la main fébrile du gardien remplaçant de Famagouste Zoltan Nagy, a enterré les derniers espoirs chypriotes, qui devaient obligatoirement l'emporter.

Pire encore, la victoire enregistrée dans le même temps par le Werder Brême sur son terrain face à l'Inter (2-1), met un terme brutal à la surprenante campagne européenne de l'Anorthosis pour cette saison, les Allemands étant reversés en coupe de l'UEFA grâce à leur succès.
Pour le Panathinaïkos en revanche, ce succès lui offre la 1re place du groupe, devant l'Inter Milan, autre qualifié.

Les Grecs ont imposé une certaine pression durant l'ensemble de la rencontre, mais se heurtait notamment à l'impeccable défense de l'un de leur compatriote, Trainos Dellas, impériale dans la défense chypriote.

Mais blessé à la mi-temps, il devait céder sa place, de même que le portier titulaire, l'Albanais Arian Beqaj, lui aussi bien en jambes. Ces deux changements sonnaient le glas de l'équipe chypriote, uniquement dangereuse sur une percée de Nikos Nikolaou et une frappe de l'Irakien Hawar Taher sur la barre (16).

Le match s'est déroulé sans incident notable, alors que des incertitudes avaient pesé sur l'avant match, en raison des émeutes touchant Athènes. Avant le début de la rencontre, une minute de silence a été respectée à la mémoire du garçon tué par la police cette semaine, et dont la mort est à l'origine des émeutes.

A Athènes (Olimpiako Stadio): Panathinaïkos bat Anorthosis 1 à 0 (0-0)

Spectateurs: 58.000

Arbitre: B. Layec (FRA)

But: Panathinaïkos: Karagounis (69)

Avertissements: Panathinaïkos: Spiropoulos (74), Simao (90+2) / Anorthosis: Skopelitis (32), Frousos (53), Dobrasinovic (71)

Les équipes:

Panathinaïkos: Galinovic - Vyntras, Goumas (cap), Sarriegi, Spiropoulos - Tziolis, Cleyton (Salpingidis 65), Simao, Karagounis (Ivanschitz 90+3), Gilberto Silva - Mantzios (Rukavina 83)

Entraîneur: Henk ten Cate

Anorthosis: Beqaj (Nagy 46) - Constantinou, Katsavakis, Dellas (Frousos 46), Leiwakabessy - Bardon, Skopelitis, Nikolaou (cap), Dobrasinovic, Laban - Taher (Costa 71)

Entraîneur: Temur Ketsbaia


A Brême (Weserstadion): Werder Brême bat Inter Milan 2 à 1 (mi-temps: 0-0)

Spectateurs: 35.000

Arbitre: P. Vink (NED)

Buts:Werder Brême: Pizarro (63), Rosenberg (81) / Inter Milan: Ibrahimovic (88)

Avertissements: Werder Brême: Frings (28), Fritz (84) / Inter Milan: Muntari (69), Balotelli (88)

Les équipes:

Werder Brême: Wiese - Fritz, Mertesacker, Prödl, Boenisch - Vranjes (Niemeyer 89), Frings (cap.), Özil (D. Jensen 90+2), Hunt - Rosenberg, Pizarro

Entraîneur: Thomas Schaaf

Inter Milan: Julio César - Maicon, Cordoba, Materazzi (Maxwell 46), J. Zanetti (cap.) - Cambiasso , Muntari (Balotelli 71), Burdisso - Mancini, Adriano (Ibrahimovic 46), Quaresma

Entraîneur: José Mourinho (POR)




Point sur ce groupe:

Werder Bremen (Dui) - Inter Milaan (Ita) 2-1
Panathinaïkos (Gri) - Anorthosis (Cyp) 1-0

Déjà joués:

Werder Bremen (Dui) - Anorthosis (Cyp) 0-0
Panathinaikos (Gri) - Inter Milaan (Ita) 0-2
Inter Milaan (Ita) - Werder Bremen (Dui) 1-1
Anorthosis (Cyp) - Panathinaikos (Gri) 3-1
Inter Milaan (Ita) - Anorthosis (Cyp) 1-0
Panathinaikos (Gri) - Werder Bremen (Dui) 2-2
Werder Bremen (Dui) - Panathinaikos (Gri) 0-3
Anorthosis (Cyp) - Inter Milaan (Ita) 3-3
Inter Milaan (Ita) - Panathinaikos (Gri) 0-1
Anorthosis (Cyp) - Werder Bremen (Dui) 2-2

Classement: Ptn W G D V dv dt ver
1. Panathinaikos 10 6 3 1 2 8 7 1
2. Inter Milaan 8 6 2 2 2 8 7 1
3. Werder Bremen 7 6 1 4 1 7 9 -2
4. Anorthosis 6 6 1 3 2 8 8 0


© La Dernière Heure 2008