Jean-Paul Colonval a tiré peu d'enseignements du match de Mons à Liège

Mercato été 2007

MONS L'Albert a donc commencé sa préparation par une victoire importante dans les chiffres à Liège mais personne n'est dupe : l'effectif doit encore être renforcé. Les Montois possèdent bien évidemment un effectif qui peut tenir la route mais c'est dans les solutions de rechange que les problèmes pourraient survenir si le noyau mis à disposition de José Riga n'était pas un peu plus large.

"On n'a pas tiré beaucoup d'enseignements du match amical de same- di face à Liège ", commente Jean-Paul Colonval, le directeur technique de l'Albert. "Si l'opposition était correcte avant la pause, elle était très faible en seconde période. Mais on a quand même vu que nous étions bien plus avancés que l'an dernier à la même époque. Si on parvient à conserver la majorité de l'effectif comme on le souhaite, cela devrait aller."

Mais même si Dahmane est le seul élément important à avoir déserté l'avenue du Tir, d'autres menaces pèsent sur le groupe hennuyer.

"Dalmat et Nicaise sont là pour le moment, et c'est bien, mais il faut toujours rester prudent avec des joueurs de football. Notamment parce que des agents leur montent la tête. On n'a jamais caché qu'on cherchait un flanc gauche et un back gauche, et cela reste nos priorités."

Avec déjà des décisions qui sont tombées après la joute amicale de ce week-end.

"Barrientos est certainement un bon joueur mais l'Argentin ne nous convient pas. On veut quelqu'un qui soit rapide, puissant, capable de déborder, et on a des doutes à son sujet. Jérôme Colinet ne nous semble pas suffisant non plus. On devait lui annoncer qu'on ne poursuit pas le test ce lundi. Mais on étudie le marché, on n'est pas à la bourre. Et on dispose en plus de quelques solutions à l'intérieur même du groupe car si un garçon comme Fred Jay n'aime pas trop jouer à gauche, c'est un vrai clubman et il nous dépannerait sans le moindre problème."

Le staff technique est moins catégorique à propos des deux autres éléments alignés à Ans. On a pu se rendre compte que le potentiel de Maxime Annys intéresse José Riga.

"Il n'a pas encore le niveau de Nicaise ou de Ragued mais on peut envisager qu'il prenne la place de Rabesandratana dans le groupe. Quant au Croate Ibrizamovic, il va rester un peu plus longtemps. On a envie de le revoir un peu plus, parce qu'il a quelque chose d'intéressant. N'oubliez pas qu'on ne le juge qu'après une mi-temps, dans un environnement qu'il ne connaît pas du tout. Il a eu deux occasions qu'il a loupées. Mais s'il les met au fond, le jugement est sans doute assez différent."



© La Dernière Heure 2007