Le groupe Fininvest du chef du gouvernement a été condamné samedi en appel à payer 560 millions d'euros au groupe CIR de Carlo De Benedetti ITALIE L'administrateur délégué de l'AC Milan, Adriano Galliani, a lancé un message rassurant aux tifosi du club en les assurant que le propriétaire, le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, resterait engagé dans le club malgré sa condamnation à payer 560 millions d'euros.

"Tant que Berlusconi est là, les tifosi peuvent dormir sur leurs deux oreilles", a dit Galliani mardi, à Milanello, lors de la présentation de la prochaine saison des champions d'Italie.

"C'est une question que me posent tous les tifosi dans la rue... L'affaire Mondadori ne va absolument pas influencer le mercato du Milan, je veux rassurer les tifosi, l'entraîneur et les joueurs", a dit Galliani.

Dans la presse italienne, lundi, le dirigeant milaniste avait d'abord estimé que l'affaire Mondadori était "quelque chose qui touche fortement l'AC Milan" et allait influer sur sa politique de recrutement.

Le groupe Fininvest du chef du gouvernement a été condamné samedi en appel à payer 560 millions d'euros au groupe CIR de Carlo De Benedetti, à qui il avait ravi en 1991 le contrôle de l'éditeur Mondadori en corrompant des avocats et un juge.

M. Berlusconi devait assister en personne à la présentation de son équipe, mais a été retenu "par ses engagements nationaux et internationaux", a expliqué M. Galliani.

© La Dernière Heure 2011