Football L'Uruguayen a été le seul joueur à ne pas marquer son penalty lors du quart entre La Céleste et le Pérou.


Luis Suárez et les penalties, ce n'est pas la grande histoire d'amour au cours de cette Copa América. Après avoir réclamé une faute pour une main du gardien chilien, l'attaquant du FC Barcelone n'a pas été en réussite lors de la séance des tirs au but ce samedi soir contre le Pérou (0-0, 4-5 TAB).

Premier tireur lors du quart de finale contre le Pérou, il a vu son tir arrêté par le portier Pedro Gallese.

Comme les neuf autres frappeurs ont trouvé le chemin des filets, ce manqué était synonyme d'élimination pour La Céleste, qui court après un titre continental depuis 2011, laissant Suárez inconsolable.

Des images qui ne sont pas sans rappeler ses larmes lors du partage 3-3 de Liverpool à Crystal Palace en 2014. Alors que les Reds menaient 0-3 face aux Eagles, faisant un grand pas vers le titre, ils se faisaient remonter, voyant leurs espoirs d'accrocher les lauriers s'envoler. Il avait fallu de nombreuses minutes aux équipiers de l'Uruguayen, Steven Gerrard en tête, pour le faire quitter la pelouse.

Après la disillusion en demi-finale de la Ligue des Champions avec le Barça (sorti par les futurs champions de Liverpool), voilà une fin de saison que l'attaquant cherchera à bien vite oublier.

© AP & AFP
Quant au Pérou, il poursuit son surprenant parcours dans cette compétition, et affrontera le Chili pour une place en finale, tandis que le Brésil et l'Argentine en découdront dans une finale avant la lettre dans l'autre moitié de tableau.