Le trophée restera donc au Brésil. Flamengo avait remporté la précédente édition 2-1 aux dépens des Argentins de River Plate. Après le 0-0 de l'aller en Argentine la semaine dernière, Santos s'est imposé grâce à des buts de Diego Pituca (16e), Yeferson Soteldo (49e) et Lucas Braga (51e).

Boca a de plus été réduit à dix après l'exclusion de Frank Fabra à la 56e minute.

Santos, entraîné par Alexi Stival "Cuca" et ancien club de Pelé et de Neymar, tentera de devenir le premier club brésilien à remporter quatre fois l'épreuve, équivalent sud-américain de la Ligue des champions européenne. Ses trois premiers succès datent de 1962, 1963 et 2011.

Palmeiras, vainqueur 0-3 en demi-finale aller sur le terrain des Argentins de River Plate, avait obtenu mardi son billet pour la finale malgré sa défaite 0-2 à domicile au match retour. Palmeira va tenter de décrocher son 2e trophée après celui enlevé en 1999.

Les deux clubs de l'Etat de Sao Paulo s'affronteront en finale dans le mythique Maracana de Rio de Janeiro le 30 janvier. Depuis 2019, la finale se joue en un seul match.

Il s'agira de la troisième finale brésilo-brésilienne après celle de 2005 (gagné par Sao Paulo 1-1 et 4-0 face à Atlético Paranaense) et de 2006 (victoire de l'Internacional face à Sao Paulo 1-2 et 2-2). Le Brésil, par l'intermédiaire d'un de ses clubs, est assuré de remporter sa 20e Copa Libertadores en 61 éditions.