Le Comité de concertation a décidé, la semaine dernière, de prolonger les mesures en vigueur dans la lutte contre le coronavirus jusqu'au 15 janvier. Les clubs amateurs ne pourront donc reprendre les entraînements que le 16 janvier, la reprise des championnats amateurs étant fixée au 13 février.

Cependant, neuf clubs amateurs (La Louvière, Dessel Sport, Heur-Tongeren, Rupel Boom, Lokeren-Temse, Olsa Brakel, Tessenderlo Sport, Olympic Charleroi et FC Liège) sont engagés en Coupe de Belgique les 9 et 10 janvier.

Les deux ministres des Sports - Ben Weyts (N-VA) côté flamand et Valérie Glatigny (MR) côté francophone - reconnaissent la coupe comme une compétition professionnelle. Les neuf clubs amateurs encore en lice peuvent donc s'entraîner comme les clubs professionnels et jouer, mais doivent aussi respecter le protocole coronavirus, avec les tests hebdomadaires. Cela coûte de l'argent alors que les clubs amateurs sont déjà en difficulté financière avec la crise du coronavirus. La Pro League est prête à prendre en charge les tests avant les matchs.

La Pro League et les clubs amateurs se sont réunis mardi soir et ont été confrontés au problème du calendrier, surchargé. La Pro League n'est pas favorable à un report des 16de de finale, qui étaient initialement prévus les 15, 16 et 17 décembre mais qui ont déjà été reportés.

Les neuf clubs amateurs sont d'accord de jouer, à condition de bénéficier d'un temps de préparation normal.