L'Algérie vient de remporter la toute première édition de la coupe arabe, en finale face à la Tunisie, ce samedi. Et un homme a eu un rôle-clé dans cette victoire finale: l'ailier Youcef Belaïli.

Auteur de deux buts et trois assists, le joueur de 29 ans a pris feu durant le tournoi organisé au Qatar. Il a d'ailleurs éliminé le pays hôte avec un but sur penalty à la 107e minute, en demi-finale. Durant les prolongations ? Non, au bout d'un temps additionnel interminable.

Problème, qui ne devrait pas en être un: Belaïli évolue pour le club de Qatar Sport. Ou plutôt, évoluait. Parce qu'il vient d'être licencié. Et selon nos confrères du Parisien, son but inscrit contre le pays qui l'employait est bien l'unique motif de ce licenciement.

Le club a pourtant essayé de faire croire à un accord à l'amiable.

Heureusement pour le principal intéressé, il y a de plus mauvais timings pour se retrouver libre de tout contrat. Véritable star du tournoi, il avait également inscrit le but de la qualification en quart de finale, contre le Maroc. Et pas n'importe quel but:



Voilà qui devrait attirer les convoitises.