Le grand jour a sonné pour les clubs amateurs qui participent aux 16es de finale de Croky Cup. Le match qu'ils attendent depuis de longues semaines est enfin là, ou presque. Seuls Dessel, Thes et Rupel Boom ont décidé, avec leur bourgmestre respectif, de ne pas jouer et de recevoir donc les 25 000 euros de compensation promis par la Pro League. 

Pendant ce temps, les six autres clubs ont accepté de jouer pour la beauté du sport alors qu'ils doivent payer joueurs, staff... et qu'ils sont privés de recettes. Mais, comme l'annonce HLN, la Pro League a décidé de les soutenir. "A la demande du club de Heur-Tongeren, j'ai défendu auprès du CA l'idée que les clubs qui avaient exposé les frais de préparation utiles pour ce match ne devaient pas percevoir moins que ceux qui ne joueraient pas. Elle a été retenue. L'idée est aussi de ne pas donner à tort l'impression que l'on poussait les clubs à déclarer forfait", explique le CEO de la Pro League, Pierre François. 

Au départ, ces clubs devaient déjà percevoir un montant de 13 500 euros. "C'est le montant que nous payions l'année passée. Depuis que nous sommes en charge de la Coupe de Belgique, il est passé de 2 500 à 13 500 euros et ce, sans tenir compte des rétributions supplémentaires liées à une retransmission en direct."

Il ne s'agit pas du premier geste de la Pro League. "Nous avions déjà reporté à deux reprises les dates des 16es, de quoi permettre aux clubs de pouvoir jouer grâce à un protocole spécifique que nous avons défendu auprès des autorités. La Pro League prend en charge les tests PCR des clubs amateurs. Enfin, nous avons indemnisé les clubs forfaits d'un montant de 25 000 euros, au lieu des 13 500 euros prévus en cas d'élimination au stade des 16es de finale."