Sedan et Dijon se sont également qualifiés


PARIS Le Paris SG s'est offert un répit en battant 2-1 Bastia (L2), mardi en 8e de finale de la Coupe de France, grâce à une équipe de jeunes, et Lyon, leader du championnat, a poursuivi sa route vers le doublé en battant le tenant du trophée, Sochaux, dans le temps additionnel (2-1).

Paris, spécialiste de l'épreuve (sept victoires en 26 ans), a au moins goûté une parenthèse de plaisir dans son éprouvante course au maintien en L1, grâce à sa réserve, hésitante et maladroite mais victorieuse.

L'entraîneur Paul Le Guen a gagné son pari, il a regonflé le moral d'un club qui en a grand besoin, et ménagé ses cadres (Rothen, Yepes, Clément, Landreau...) en vue du défi qui les attend dimanche: ramener quelque chose de leur match de championnat à Lyon.

Le jeune Loris Arnaud (20 ans), en réussissant un doublé (18, 67), a envoyé en quarts une équipe de jeunes guidés par un seul cadre, le capitaine Sylvain Armand, et un gardien qui n'avait pas joué en équipe première depuis l'arrivée de Le Guen en janvier 2007.

Lyon, qui s'aprête à dévorer le PSG, a croqué Sochaux (2-1) sur son chemin vers son premier doublé Coupe-Championnat. Il a fallu un doublé de Karim Benzema (56, 90+1) pour faire tomber la couronne de Sochaux, et surtout un état d'esprit conquérant: l'OL a remporté la victoire dans le temps additionnel, quelques instants après l'égalisation de Kandia Traoré (90).
Le FCSM, relégable pour trois petits buts de retard sur le Paris SG, va pouvoir se consacrer à son opération maintien.

Dans les deux autres quarts de finale de mardi, Sedan (L2), spécialiste de l'épreuve (finaliste en 1999 et 2005 alors qu'il était déjà en L2), a battu Angers (L2) 2 à 0 grâce à Djamel Abdoun (32) et Moussa Sow (90+2), et Dijon, demi-finaliste en 2004 (le club était en National), a battu Tours (Nat) 3 à 1 grâce notamment à un doublé du Brésilien Schumacher (62, 90+4).

Les 8e de finale se terminent mercredi avec Carquefou (CFA2)-Marseille (L1), à Nantes, Amiens(L2)-Arles (Nat) et deux chocs de L1, Lorient-Metz et Bordeaux-Lille.