Avec lui, les arguments de José Mourinho n’auront pas fait mouche.

Comme Kevin De Bruyne et Romelu Lukaku, Thibaut Courtois a lui aussi eu un coup de fil du Special One qui a tenté de le convaincre de revenir à Chelsea. Sauf que lui a dit non.

"Ils m’ont fait part de leur opinion, moi de la mienne. C’est normal qu’il veuille que je revienne. Mourinho veut récupérer ses meilleurs joueurs", expliquait-il lors de la préparation cet été. "Mais pour moi, il était très important de jouer car c’est l’année du Mondial."

Et Courtois de rempiler pour une troisième année en prêt dans la capitale espagnole. Une saison que le plus jeune vainqueur du trophée Zamora l’an passé, trophée qui récompense le meilleur gardien de Liga, aborde avec beaucoup d’ambition. Et une idée fixe : que l’équipe épouse la courbe de ses performances personnelles sans cesse à la hausse.

"Nous avons travaillé très dur en préparation et l’équipe est meilleure", jugeait-il il y a peu en conférence de presse avant de faire part de son argumentaire qui repose sur deux axes : le recrutement et l’épaisseur de l’effectif.

"Barcelone et le Real ont des gros moyens et ont beaucoup investi sur le marché des transferts cet été. L’argent ne fait pas gagner des matches et nous avons recruté de bons joueurs comme David Villa, Demichelis et Baptistao. Certes, nous avons perdu Falcao mais nous nous sommes bien renforcés. Il y a beaucoup de qualité sur le banc de touche avec des joueurs qui peuvent prétendre à une place de titulaire et cela va nous permettre d’être compétitifs en championnat, en Coupe du Roi et en Ligue des Champions, une compétition qu’un club comme l’Atletico Madrid se doit de jouer tous les ans. Si on veut rivaliser avec Barcelone et le Real Madrid, il faut avoir un banc de touche de qualité".

Parfois un peu court à ce niveau, l’Atletico paraît mieux outillé cette année pour éviter le petit creux qu’il a connu lors de la deuxième moitié de saison et qui a permis au Real Madrid de le priver de la deuxième place.

"C’est vrai que nous avons fait une très bonne première partie de championnat (2e avec 44 points) et qu’on peut faire mieux sur la seconde (32 points de pris). Et je pense que nous pouvons rivaliser avec le FC Barcelone et le Real Madrid. Nous visons le podium. On sait que ce sera difficile, mais on peut le faire." Surtout si le Diable maintient son niveau de performances…