Le Bosniaque a inscrit son sixième but, le quatrième sur penalty

MOUSCRON Blessé aux côtes depuis la fin du mois de septembre, Adnan Custovic avait manqué le déplacement des Hurlus à Charleroi. Pas encore totalement remis, le Bosniaque de l'Excel avait pris place sur le banc face à Genk : "Je n'étais pas prêt à disputer nonante minutes. Avant la rencontre, j'ai reçu une infiltration pour atténuer la douleur et j'ai pu donner un petit coup de pouce à l'équipe lorsque le coach a fait appel à mes services en milieu de deuxième mi-temps."

Le Bosniaque de l'Excel a même fait beaucoup plus en inscrivant, sur penalty, le but qui a permis aux Hurlus de décrocher un nul face à Genk comme la saison dernière : "Ce n'est pas moi qui sauve l'équipe. C'est vrai que je marque le penalty que Bertin a provoqué mais c'est toute l'équipe qui s'est battue pendant toute la rencontre. Moi, j'ai juste fait mon job. Il ne faut pas retirer l'un ou l'autre élément du lot. En deuxième période, nous avons été plus présents dans le jeu et cela a fini par payer. Je pense même qu'avec un peu plus de réussite, nous aurions pu empocher les trois points. Mais Genk est une très bonne formation et je crois que nous n'avons pas grand-chose à nous reprocher. La bonne nouvelle, c'est que nous avons su réagir alors que nous étions menés à la marque sur notre pelouse. Si je ne me trompe pas, c'est la première fois que nous inversons la tendance lorsque nous sommes menés dans nos installations. C'est une bonne nouvelle cela veut dire que nous sommes forts mentalement même face à une formation comme celle de Genk."



© La Dernière Heure 2007