Eupen et Ghislain doivent aller au charbon

EUPEN Ces derniers temps, on a beaucoup parlé de Stéphane Ghislain. L'ancien numéro 19 du Sporting de Charleroi avait été déclaré positif après le match contre Mouscron. En cette fin de semaine, il a été totalement blanchi de toute accusation. Voilà bien le genre d'élément libérateur qui pourrait contribuer à sa progression au Kehrweg: «Avec les Zèbres, je n'ai vécu que deux derbies. L'un contre La Louvière et l'autre contre Charleroi. Ce sera mon premier liégeois!»

Duel au cours duquel lui et ses coéquipiers n'auront guère le choix des armes: «Je pense qu'il ne faut plus regarder où se situent les qualités du groupe. Désormais, par la porte ou par la fenêtre, nous devons gagner. Nous ne devons plus faire dans la dentelle. Tel a d'ailleurs été le message du coach: nous devons nous imposer physiquement et par corollaire arrêter de jouer aux danseuses. Chaque match, nous devons le disputer comme une rencontre de Coupe.»

Quels que soient les partenaires. Car en défense centrale, le nouveau venu voit à chaque fois un coéquipier différent prendre place: «Que ce soit Pierre, Paul ou Jacques m'importe peu. L'équipe passe en premier et il me revient de m'adapter.»

Dans le chef de Marc Grosjean, on ressent certaines craintes à l'approche de ce déplacement chez la lanterne rouge: «La situation d'Eupen est décevante et inattendue. Si pour notre hôte, sa situation n'est pas dramatique puisqu'ils sont conscients depuis le début qu'une rétrogradation est envisageable, nous ne sommes pas où nous voulions être.»

Peur aussi d'un esprit de révolte par rapport au match aller? «On n'affrontera plus la même équipe. À ce moment-là, Visé était une phalange toute nouvelle et dotée de jeunes éléments alors qu'Eupen oeuvrait dans la continuité.»

Pour ce court déplacement chez les Oies, le coach eupennois déplore trois défections. Outre les suspensions de Verbeeren et de Rentmeister, Voskoboinikov manquera à l'appel. L'ancien du Brussels est rentré en Estonie pour le décès de son frère. Jost (petite contracture), Oussalah (coup direct à la patte d'oie) et Andersen (adducteurs) devraient fouler la pelouse visétoise.

Le noyau: Memmersheim, Couturier; Jost, Rouffignon, Hilingsmann, Bongard, Oussalah, Ghislain; Ernst, Maréchal, Vinamont, Forthomme; Chauveheid, Keller, Andersen.

© Les Sports 2005