Vandenbroeck entend bien entamer la troisième tranche

TUBIZE Battus par Geel, les Sang et Or ont plutôt mal entamé la série de gros matchs qui leur était proposée. «C'est vrai qu'on a été battu par plus fort, reconnaît le jeune défenseur central David Vandenbroeck. Mais, l'an dernier, ce genre de match, on le remportait. On affichait, selon moi, davantage de hargne et de combativité. Aujourd'hui, l'ambiance est de retour dans le groupe, mais on est beaucoup moins régulier dans nos résultats.»

Pourtant, ce soir, au Bosuil, il s'agira de se battre car l'Antwerp a un affront à laver. «À l'aller, on les avait battus dans les dernières secondes, se souvient le Brainois. Ils étaient annoncés comme invincibles et Tubize a été le premier à les faire chuter. Ils vont donc avoir le couteau entre les dents ce soir. À nous de leur répondre en affichant la même mentalité qu'à l'aller. Ce jour-là, même si on commençait à sentir que l'équipe n'était plus très bien, on s'était battu comme des lions. C'est comme ça que Tubize est le plus fort.»

Révélé l'an dernier sous l'ère Saint-Jean, celui qui passa par le centre de formation de Nancy confirme tout le bien que l'on pensait de lui. S'adaptant à toutes les situations, il a connu, depuis le début de saison, deux compères dans l'axe de la défense: Samba Diawara et Fabrice Mvemba. Ce dernier, suspendu face à Geel, fera son retour dans l'équipe ce soir. David devra donc une nouvelle fois s'adapter: «Cela ne me pose pas de problème. Ce sont deux excellents joueurs avec qui je m'entends très bien. On se parle beaucoup et, franchement, que ce soit avec l'un ou l'autre, je ne sens aucune différence.»

Victime du retour de Mvemba, Neels disparaît du... noyau. Preuve de la qualité du groupe tubizien qui devra bien entamer la troisième tranche ce soir s'il veut vivre les mêmes moments forts que l'an dernier. Quant à Vandenbroeck, une bonne fin de saison lui permettra peut- être de décrocher une place en D 1: «Pour l'instant, je suis encore sous contrat pour un an, avec une clause de départ. J'ai rediscuté avec les dirigeants et la prolongation de contrat est en bonne voie. Tubize est ambitieux et moi aussi. Dès lors, pourquoi ne pas jouer en D 1 avec les Sang et Or

LE NOYAU

Tubize: Cousin, Diawara, Vandenbroeck, Mvemba, Fasano, Flammini, Stilmant, Dimitriadis, Remy, Buelinckx, Sbaa (Wauthy, Lambot, De Broyer, Kenmogne).

© Les Sports 2005