L’attaquant franco-algérien donne sa version des faits au sujet de l’affaire

MONS Depuis jeudi et le passage de Mohamed Dahmane au stade Tondreau, tout le monde avait donné son avis sur l’éventuel retour à Mons du Maubeugeois. Tout le monde sauf le principal intéressé, resté en retrait… jusqu’à hier.

Pour la DH, Momo Dahmane a accepté de revenir sur ce qui n’est, à ses yeux, qu’un non-événement : “Avant toute chose, j’aimerais insister sur le fait que ma venue au stade était destinée à des affaires privées et en aucun cas à un retour à l’Albert. Malheureusement, les médias en ont fait un scoop alors qu’il n’y avait pas matière à cela.”

L’ancien joueur de Bruges et de Genk, que la Fifa pourrait libérer dans les prochaines heures dans la mesure où Bucaspor ne l’a plus payé depuis plus de trois mois (Me Misson et Me Ernes sont sur le coup), reconnaît toutefois que la question d’un retour s’est posée en fin d’entrevue : “Lorsque Dominique Leone m’a demandé comment cela se passait pour moi sportivement, j’ai simplement expliqué que j’avais entrepris des démarches pour me libérer de Bucaspor pour non-respect du contrat. Puis, j’ai essayé de savoir si, dans la mesure où je réside à proximité de Mons, je pouvais entretenir ma forme à l’Albert jusqu’à la fin de saison. Le président m’a alors demandé un délai de quelques jours. Rien de plus, rien de moins.”

Momo n’a pas apprécié certaines choses parues ci et là. Des paroles destinées, selon lui, à influencer le président montois.

“Ce n’était pas la peine de revenir sur mon passé et d’annoncer que mon transfert ne se ferait pas. Je le répète, il n’a jamais été question d’un retour. Je n’aurais jamais dû accepter un rendez-vous privé au stade.”

Sans savoir s’il y aura un prochain épisode à la saga, celui qui fut deux fois meilleur buteur de l’Albert semble vouloir clore le chapitre actuel : “On peut critiquer mon franc-parler mais moi, je n’oublierai jamais ceux qui m’ont aidé dans la vie. Dominique Leone en fait partie. Pour lui, et pour un club sans qui je n’aurais aucune identité footballistique, j’ai effectivement songé à un retour. Pour des raisons sportives et familiales, aussi, car je suis, depuis cinq mois, papa d’un petit Montois. Mais ce retour ne se réalisera pas et c’est peut-être mieux pour tout le monde...”


© La Dernière Heure 2013