"Nicaise trop nerveux ? C'est précisément sa force !"

BOIS ST-JEAN Forcément, arriver à deux au sein d'un nouveau club facilite l'intégration et le rendement. Souvent ensemble, Wilfried Dalmat et Benjamin Nicaise se connaissent et s'apprécient.

"J'ai toujours dit que l'homme était cent fois plus important que le joueur" , intervient Benjamin Nicaise. "En arrivant à Mons, je me posais énormément de questions. Le fait d'avoir un joueur de la trempe de Wilfried dans le même club m'a fait prendre conscience que ma situation n'était pas vraiment grave. Si l'on vante actuellement ses qualités, il ne fait que reproduire des prestations qu'il réalisait sous le maillot de Mons. Mais, ici, tout est plus médiatisé."

À ce petit jeu, Dalmat joue franc jeu en décrivant son partenaire. "Nous avons de bons rapports aussi en dehors du vestiaire. Benjamin est d'abord un ami qui, une fois sur un terrain, ne vise que la gagne. Parfois, il est trop nerveux... mais c'est précisément ce qui fait sa force."

Trêve de compliments. Désormais, il faut effacer la gifle reçue au CS Bruges. "Oublier une défaite est impossible pour un professionnel" , prévient Nicaise. "On ne peut cependant plus rien y changer !"

Hasard ou vraie dépendance, Wilfried Dalmat a entamé les débats sur le banc. Pour la première fois. Histoire de le laisser souffler après deux mois tonitruants. "Cela appartient à la vie d'une saison, d'un club. En France, les noyaux comportent 25 joueurs avec... 26 capables de revendiquer une place ! Mais ce match perdu est le gros regret de notre début de campagne !"

Néanmoins, le duo ne s'arrête pas à ce duel confidentiel en Venise du Nord. Le calendrier et les soirées européennes à venir les excitent. "On fait ce métier pour de telles aventures, de telles parties qui font vibrer. Je suis d'accord de jouer des matches comme ceux de Liverpool tous les trois jours", rêve Nicaise. "Il ne faut par contre pas se croire plus beau que l'on est et dire que l'on va empocher la C1" , conclut, avec sagesse, Dalmat.



© La Dernière Heure 2008