La malédiction est vaincue : pour la première fois, les Liégeois ont battu Zulte-Waregem à Sclessin

SCLESSIN Le Standard a conjuré le sort. Il a enfin battu Zulte-Waregem à domicile. Une première depuis que les Flandriens sont en D1.

Certains ont peut-être craint de revivre une déception lorsque Leye a égalisé en fin de première mi-temps.

"Non, on n'a pas eu peur" , rétorque Dante, qui a pris ses responsabilités pour convertir le premier penalty. "Cette égalisation est survenue après un moment d'inattention de notre part. Mais on s'est directement reconcentrés pour prendre l'ascendant en deuxième mi-temps."

Notamment grâce à deux penalties.

"Ils font partie du jeu" , souligne Siramana Dembéle, qui a dû remplacer Steven Defour au pied levé. "La mi-temps est venue juste après ma montée au jeu, et l'entraîneur a pu donner ses consignes. Il nous a demandé d'être efficaces dans les deux rectangles. Defour ? Son abattement faisait peine à voir dans le vestiaire. Dès la mi-temps... et encore après le coup de sifflet final. Il faudra trouver la solution. À chaque occasion, les joueurs appelés à remplacer les titulaires ont répondu présents. Je ne connais pas d'équipe qui a été championne avec le même onze de base toute une saison. Il faudra que chacun réponde présent pour aller au bout."

Witsel dans l'axe ?

Axel Witsel, auteur du deuxième but... sur penalty, sera-t-il appelé à évoluer dans l'axe pour pallier l'absence du Soulier d'Or ?

"Quand Steven a ressenti la gêne, l'entraîneur m'a demandé de rentrer dans le jeu et Steven a pris ma place à droite. Pour lui éviter trop de travail défensif. À la fin du match, on est allés chez lui pour le réconforter, mais il n'y a pas grand-chose à dire dans ces cas-là."

Nul doute qu'après les félicitations pour son Soulier d'Or , le Diable Rouge de 19 ans va recevoir beaucoup de messages de soutien...



© La Dernière Heure 2008