Me Faska, l'avocat de Michaël Wiggers, est intervenu en sa faveur

MONS Nombreux étaient les surpris, lundi, lorsque Michaël Wiggers est monté sur la pelouse d'entraînement. "Aurait-il déjà été blanchi ?" , avait-on pu entendre ci et là. La réponse est évidemment négative. La sentence étant attendue pour le 28 novembre, l'avocat du joueur a simplement rappelé au club que d'ici cette date, son client restait présumé innocent et que, par conséquent, son employeur ne pouvait l'empêcher d'exercer son métier. CQFD. "Dimanche, Dédé, le délégué, m'a appelé pour me dire que je devais me présenter le lendemain matin au stade , explique le Liégeois. Le coach m'a expliqué que c'était quand même mieux que je continue à m'entraîner avec le groupe. Je n'ai appris que le lendemain que mon avocat, Me Faska, était intervenu par courrier."

Lundi soir, Mike n'était par contre pas présent sur la pelouse du Stade Raymond Dienne de Haine-Saint-Pierre. Pour des raisons évidentes, il se contentera de séances d'entraînement qui apparaissent comme des exutoires. "Cela me fait plaisir et un grand bien car ça me permet de penser à autre chose. Cela ne peut pas me faire de tort. Les copains ne m'ont pas trop posé de questions, ou mis à l'écart. Au contraire, ils étaient tous contents de me voir de retour à l'entraînement. Il faut dire que je n'ai jamais eu le moindre souci avec qui que ce soit. Une fois sur la pelouse, j'essaie de donner tout ce que j'ai et, à vrai dire, le contexte ne me perturbe pas. Et c'est tout de même mieux que d'aller courir seul. J'attends juste avec impatience la date du 28 et le jugement, pour savoir quelle va être la réaction du comité."

Son blanchiment ne serait pas du luxe

Entre-temps, les Dragons auront affronté Wetteren et les transferts de Herpoel et Okkonen auront peut-être été avalisés. "Je ne sais pas si le club cherche un nouvel arrière-droit, mais c'est son droit. A mon avis, il va y avoir pas mal de chamboulements. Cela ne fera pas plaisir à tout le monde mais dans notre situation, c'est le bien de l'équipe qui importe."

Dans cet ordre d'idées, le blanchiment éventuel de Michaël Wiggers ne serait pas du luxe...