Football

Eric Deflandre déjà indésirable au Brussels !

Tous les transferts du mercato d'hiver

MOLENBEEK Les voies présidentielles sont décidément impénétrables mais on ne s'étonne plus guère dans la mesure où Johan Vermeersch est coutumier du fait. Il aime brûler très vite ce qu'il a adoré à peine la veille. Après bien d'autres avant lui, Eric Deflandre en fait au-jourd'hui la cruelle expérience.

Attiré à grands renforts de pub l'été dernier, le Liégeois installé dans le Limbourg doit déjà vider son vestiaire au stade Machtens ! Pourtant, et de loin, il fut l'élément le plus régulier au premier tour. Modèle de professionnalisme en semaine et le samedi lors des matches, il a rapidement fait l'unanimité dans le groupe et auprès du staff technique. Mais le président n'a pas la même vision des choses. Il reproche à l'ancien Diable, qui défendit avec brio dans le passé les couleurs de Bruges, de Lyon et du Standard, un manque d'emprise sur le groupe (pas évident d'être un leader quand on évolue au poste de défenseur latéral) et son unique erreur face au Cercle. Pas sûr qu'Albert Cartier possède la même opinion que son boss mais le Vosgien suit les ordres et semble préparer son équipe pour la seconde partie de la saison sans le concours du Liégeois.

"Mon agent, Yves Baré, est rentré d'Espagne hier dans l'après-midi. Nous allons solliciter une entrevue avec le patron du club. Possédant un contrat jusqu'en juin 2009, je désire obtenir un écrit de sa part avant d'évoquer mon avenir ailleurs. Pas question que je parte à la faute !"

Poussé dans les bras du FC Liège par le Brussels, Eric Deflandre bénéficie aussi de l'attention de Westerlo et de Mons. Deux clubs plus clairvoyants que le Brussels ? On en saura plus dans les prochaines heures...



© La Dernière Heure 2008