Déjà un duel décisif pour les Anderlechtois !

Football

Benoît Delhauteur

Publié le

Déjà un duel décisif pour les Anderlechtois !
© Photonews

"Nos deux premiers matches seront déterminants" , estime Franky Vercauteren

ANDERLECHT

Suivez la rencontre en direct sur DHnet dès 20h45


L'heure fatidique a sonné. Ce soir, face à un Hapoël Tel-Aviv miné par la crise, Anderlecht devra poser la première pierre du chemin qui le mènera vers le printemps européen, devenu un objectif essentiel pour le Sporting.

Ce duel arrive au moment le plus opportun : dimanche, les Bruxellois ont sans doute livré en première période leur meilleure mi-temps depuis le début de saison, boostés par le retour d'un Frutos qui marque et fait marquer.

Une chose est sûre : les Anderlechtois n'auront pas le droit à l'erreur. "Nos deux premiers matches dans ce groupe seront très certainement décisifs, reconnaît Franky Vercauteren. Nous devrons y prendre un maximum de points. Si nous y parvenons, nous aurons presque assuré notre qualification. Dans le cas inverse, notre situation pourrait devenir très difficile ! Cela dit, il faudra encore voir dans quelles dispositions nous affronterons Tottenham et Getafe : ces deux équipes pourraient très bien avoir déjà décroché leurs billets pour les 16es de finale au moment de jouer contre nous."

6 points sur 12 suffiraient pour la qualif, voire même 5 points

Les comptes de Vercauteren sont justes : dans cette formule, récolter six points assure dans 96 % des cas la qualification. Depuis l'instauration des poules en C2 , seule une équipe (les Rangers) s'est fait éliminer avec six unités au compteur... Même 5 points pourraient suffire : 80 % des équipes parvenues à ce total se sont qualifiées pour le tour suivant !

Dans ce contexte, on comprend mieux l'importance cruciale de la rencontre de ce soir, face à un adversaire méconnu. "Nous avons vu l'Hapoël à l'oeuvre sur deux DVD et nous l'avons scouté une fois. Il ne faut pas se fier à son classement (11e sur 12) en championnat : quand ils le veulent, les Israéliens sont capables de former un bloc solide, avec des joueurs athlétiques et d'autres plus vifs capables de faire la différence. Cela dit, nous devons rester confiants. Notre équipe s'améliore de semaine en semaine et certains garçons, comme Frutos, arrivent à tirer le niveau vers le haut. Il faudra en tout cas jouer pour gagner."



© La Dernière Heure 2007

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info