L'attaquant français a joué trente minutes avec la réserve après six mois d'indisponibilité

MOUSCRON Le 21 août dernier, lors de la venue de Roulers au Canonnier, Demba Ba avait été victime d'une fracture du tibia spectaculaire. Débarqué à l'Excel durant le mercato d'été, le jeune Français s'était rapidement fait remarquer grâce à des qualités indéniables. Lundi soir, il a retrouvé le goût du jeu sur la pelouse du Freethiel pour le match des réserves (victoire 0-2 des Hurlus , buts inscrits par Kebe et Finkler). Trente minutes qui lui ont vraisemblablement fait un bien fou après des mois de galère.

"Dimanche matin, le coach m'avait annoncé qu'il m'envoyait avec la réserve et que j'allais pouvoir jouer une demi-heure , sourit Demba Ba. Je bouillonnais d'impatience sur le banc en attendant le moment de monter au jeu. Quand le coach m'a dit que je pouvais me préparer, un grand sourire s'est affiché sur mon visage et il ne m'a plus quitté jusqu'au coup de sifflet final. C'était indescriptible. Après tout ce temps passé à bosser pour retrouver le terrain, j'étais enfin récompen- sé."

Et visiblement, ces heures passées en salle pour récupérer d'une telle blessure ont porté leurs fruits.

"J'estime que cela s'est bien passé ", explique le Parisien de l'Excel . "Et je pense que maintenant, le plus dur est derrière moi. Pendant toute cette période, j'ai eu la chance de pouvoir compter sur le soutien de mes équipiers, du staff technique et médical mais aussi de tout mon entourage. Je crois que c'est grâce à cela que j'ai pu retrouver le terrain assez rapidement. Sans oublier le bon boulot effectué par le chirurgien qui m'a opéré et par les kinés qui m'ont suivi pendant la revalidation. Quand je vois que Mustapha Oussalah, qui a été victime de la même blessure que moi mais un an plus tôt, revient seulement dans la course maintenant, je me dis que j'ai eu de la chance d'être aussi bien opéré."

Maintenant qu'il a pu retrouver le terrain avec l'équipe réserve, Demba Ba attend avec une certaine impatience le moment où il pourra venir épauler ses équipiers dans l'opération maintien des Hurlus .



© La Dernière Heure 2007