Avec Dos Nascimento, le Standard veut anticiper un possible transfert out du médian défensif

SCLESSIN Michel Preud' homme se réjouit de bénéficier d'une longue préparation.

"L'an passé, on avait repris en cours de saison et on avait paré au plus pressé. Ici, on peut travailler en profondeur. Les conditions de travail sont idéales. Les infrastructures, l'hôtel, le calme... Le travail fourni par les jou- eurs est aussi de qualité : personne ne se cache. Ils affichent une mentalité exemplaire et un bon répondant. Le temps ? C'est embêtant quand il douche et qu'il y a du vent mais c'est mieux que la canicule."

Le coach est satisfait de l'arrivée des premiers internationaux : "Steven (Defour) et Jova s'entraînent tout à fait normalement. Momo (Sarr) a parfois besoin d'un peu plus de temps (NdlR : ses voyages en Afrique étaient sans doute plus éprouvants également). Toama ? On remarque de suite ses qualités techniques, de passe, de centre... Il faudra voir s'il s'adapte bien, à la Belgique et à un nouveau championnat. Il n'y a que la vérité du terrain, en match, qui comp- te."

Michel Preud'homme attend maintenant le retour d'Oguchi Ony- ewu, d'Axel Witsel et de Marouane Fellaini. "Avec eux, j'aurai 29 joueurs à ma disposition. De quoi constituer un bon noyau. Jova ? Après avoir lu la presse, je lui ai demandé en rigolant s'il était heureux ici. Il m'a dit oui. Pour le moment, je tiens compte de lui puisqu'il est là. S'il part, nous adapterons notre jeu aux joueurs en place. Sterchele ? C'est un joueur qui me plaît mais je ne sais pas si les deux dossiers sont liés."

Autre question d'actualité au Standard : pourquoi s'intéresser à Marciano Dos Nascimento qui a le même profil que Siramana Dembéle ? "On est obligé de doubler les postes." Mais ici, il y aurait minimum trois médians défensifs. "On anticipe, au cas où. On sait qu'il y a une possibilité que Sira parte. Même si, vu le départ de Geraerts, il y a un concurrent en moins."

Pas si Dos Nascimento signe... "On me propose un joueur en test, je le teste. Puis je rentrerai mon rapport. On verra. Je ferai l'équilibre de mon noyau plus tard..."



© La Dernière Heure 2007