La lutte à distance pour le titre de meilleur buteur paraît plus attractive : qui va succéder à... François Sterchele ?


Pour assurer la Ligue des Champions

Les pronostics de Robert Waseige

Championnats belge et européens

BRUXELLESParce que the show must go on, le football belge va s'extraire de l'état de choc qui l'a tétanisé toute la journée de jeudi pour sacrifier à un ultime pensum, l'image de François Sterchele en arrière-plan.

Toutes les décisions sont tombées, ou presque. On voit mal comment Anderlecht, qui a sauvé son année du centenaire avant même d'avoir disputé la finale de la Coupe, pourrait dilapider à Mons, mathématiquement rassuré sur son sort, l'avantage, déterminant, qu'il a forgé sur le Club Bruges le week-end dernier. On l'imagine d'autant moins que les infortunés joueurs du Club n'auront pas le coeur à jouer au football, en ce week-end de Pentecôte.

Les dirigeants du Club avaient projeté de fêter quelques-uns de leurs vieux serviteurs qui vont rendre leur livrée ce soir. Englebert, Maertens, Vermant et Valgaeren devaient recevoir, une dernière fois, l'hommage du Jan Breydel Stadion pour les services qu'ils ont dûment prestés pour un club à qui ils sont restés fidèles longtemps. L'émotion qui les étreindra, dans un stade sans liesse et sans musique, sera double. De nombreux autres joueurs, dans tous les clubs, se prépareront, eux aussi, à changer d'habitudes. Champion incontesté, le Standard disputera à Genk un match de prestige.

Le Cercle Bruges - à Charleroi - et le GB - à Mouscron - ne lutteront même pas pour un sésame pour la Coupe Intertoto. Le Cercle ne veut pas participer à cettte épreuve. Le GB a accepté, après réflexions. Il la jouera donc, même s'il ne devance pas le Cercle in extremis. Ces indécisions se révèlent d'un intérêt très secondaire.

La lutte à distance pour le titre de meilleur buteur paraît plus attractive : qui va succéder à... François Sterchele ? Sept candidats sont groupés sur trois buts. Le Nigérian Akpala va-t-il offrir à Charleroi son premier titre individuel depuis la victoire du légendaire René Thirifays en 1949 ? Les équipiers des joueurs concernés - les Carolos mais aussi ceux du Genkois Barda, de l'Anversois Malki, des Standardmen Jovanovic et Mbokani et du Roularien Dissa - vont sûrement aider leurs partenaires à inscrire leur nom au palmarès de ce trophée... qui ne porte pas forcément chance aux lauréats.

Ce mois de mai 2008 est aussi celui des réminiscences et des anniversaires : la victoire d'Anderlecht contre l'Austria Vienne, à Paris en finale de la Coupe des Coupes il y a trente ans; l'apothéose, superbe, du FC Malinois à Strasbourg contre l'Ajax Amsterdam dans la finale de la Coupe des Coupes il y a vingt ans; mais aussi l'accession de l'Antwerp à la finale de la Coupe des Coupes 1993, contre Parme à Wembley et celle du Club Bruges en finale de la Coupe des Champions en 1978 contre Liverpool dans le même stade mythique.



© La Dernière Heure 2008