Deschacht : "Ce groupe a beaucoup de caractère"

Football

Publié le

Deschacht : "Ce groupe a beaucoup de caractère"
© Photonews

Il est devenu le meneur de la défense anderlechtoise

ANDERLECHT De loin, avec les cheveux rasés, il a des airs de Karel Geraerts. Mais contrairement au Limbourgeois, Olivier Deschacht n'a pas changé d'air : il se sent mieux que jamais à Anderlecht, surtout après une saison durant laquelle il a gagné en légitimité et en crédibilité. Grâce à sa régularité, Deschacht est devenu le patron de la défense mauve et l'un des leaders du groupe.

L'arrière gauche a bien compris les avertissements de son entraîneur. "Non, le groupe n'est pas tombé dans une certaine aisance depuis le titre, assure Deschacht. Au contraire : tout le monde est déjà sur le qui-vive. Il suffit d'observer les entraînements pour le voir : l'équipe est jeune et a beaucoup de caractère. Au moindre petit jeu, personne ne veut perdre. Quand nous faisons une poire, le but sera toujours de faire courir le plus possible celui qui se trouve au milieu. Ce sont des signes qui ne trompent pas : l'envie est là. Cela dit, je ne serais pas contre l'arrivée d'un ou deux nouveaux joueurs, qui boosteraient le groupe encore un peu plus."

Cela fait désormais trois semaines qu'Anderlecht prépare la saison à venir. Avec beaucoup d'intensité. "La préparation est bien plus dure que l'an passé, observe Oli . J'ai l'impression d'être moins frais qu'à la même période de l'été dernier. Nous passons également plus de temps au club. Franky Vercauteren a peut-être dit que l'accent serait plus mis sur le travail individuel mais nous ne l'avons pas encore senti. Jusqu'à présent, le collectif était au centre des séances."

Les premières rencontres amicales et, surtout, les entraînements ont laissé deviner que Franky Vercauteren s'orientait vers un quatre arrière composé de Wasilewski, à droite, de Pareja, de Juhasz, dans l'axe, et de Deschacht, à gauche. "La saison dernière, notre défense était l'un de nos points forts, surtout lors du second tour. Les automatismes sont là et nous devons essayer de poursuivre sur cette lancée. Quelle sera ma place ? Nous en avons discuté avec le coach et nous sommes rapidement tombés d'accord : ma position de prédilection est celle d'arrière gauche. La saison dernière, j'avais évolué plusieurs fois dans l'axe mais j'y avais tout de même commis quelques erreurs..."



© La Dernière Heure 2007

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info