Le Polonais Radler Blazej - possible doublure de Wasilewski - et le Tunisien Achraf Khalfaoui ont débuté leur test

Mercato été 2007

ANDERLECHT Après trois jours d'un stage intensif de team building et un jour de congé bien mérité, les Anderlechtois étaient heureux de revoir la couleur d'un ballon, hier matin, sous la grisaille.

Outre les retours de prêt (voir par ailleurs), on pouvait remarquer deux nouveaux noms dans le noyau anderlechtois : le Tunisien Achraf Khalfaoui et le Polonais Radler Blazej.

Il est évidemment difficile de juger ces deux tests après une seule séance d'entraînement. Mais on a déjà pu constater qu'ils ont tous les deux des qualités. Intimidé en début de séance, le n°10 du Stade Tunisien - qui a des airs de Mido - a raté plusieurs passes courtes avant de se sentir plus à l'aise, particulièrement dans le jeu court et en un temps. Radler a lui aussi montré de bonnes choses. Le gabarit du Polonais est certes moins impressionnant que celui de Wasilewski mais il est tout de même très robuste : avec son 1,85 m et ses 88 kg, le joueur de Gornik Zabrze a des arguments à faire valoir dans les duels.

Malgré cela, rien ne dit que Khalfaoui et Radler deviendront les doublures de Hassan et de Wasyl : la route est encore longue pour eux.

"Leur test peut durer une semaine comme un mois", explique Herman Van Hoslbeeck. "Dans un premier temps, nous leur donnons une dizaine de jours pour nous prouver à l'entraînement qu'ils ont le niveau d'Anderlecht. Si cette première évaluation est positive, nous devrons ensuite les voir lors des matches de préparation. Rien ne presse en ce qui les concerne."

Si Khalfaoui aura fort à faire pour convaincre le staff technique, les chances de Radler semblent bien meilleures. Il faut dire qu'on ne trou- ve pas facilement un arrière droit qui accepte de s'asseoir sur le banc et de ne jouer que quelques rencontres par saison...



© La Dernière Heure 2007