Mirallas: “Dries a failli m’assommer”

Interview > Y. T.
Mirallas: “Dries a failli m’assommer”

Mirallas, qui a dédié son but à son futur bébé, a joué pour Marc Wilmots


BRUXELLES Le moins malheureux de tous les Diables était Kevin Mirallas. Avec son but et le penalty provoqué, il était l’homme du match. “J’aurais bien aimé gagner pour Wilmots”, dit-il.

Cela va beaucoup mieux pour vous avec Wilmots à la tête de l’équipe nationale plutôt qu’avec Leekens.

“J’ai toujours su que Marc Wilmots croyait énormément en moi. Même quand je n’étais pas repris avec les Diables sous Leekens, il me disait que je devais continuer à travailler.”

Le courant ne passait-il pas avec Leekens ?

“Tout le monde sait que ma relation avec l’ancien entraîneur était difficile. Mais cela, c’est le passé désormais. Je lui souhaite bonne chance dans son nouveau club.”

Parlons de votre but.

“C’est mon quatrième but de la tête de la saison. C’était sans doute le plus facile; il fallait juste que je vise le cadre. Le centre de Dries Mertens était plus un tir. Je lui ai dit qu’il a failli m’assommer.”

Vous avez dédié votre but à votre futur bébé.

“Oui. Il va naître en juillet. J’ai déjà hâte d’être papa. Ce sera un petit garçon, que nous avons décidé d’appeler Juan. Comme le frère de mon papa.”

Et puis, vous avez provoqué le penalty.

“Oui. J’étais le deuxième tireur désigné par le coach, derrière Eden Hazard. Puisque la faute avait été commise sur moi, j’ai laissé le ballon à Eden.”

Vous n’avez pas réclamé le ballon, même quand il a dû recommencer.

“J’avais une totale confiance en lui. C’est mon petit. (Rires) C’est agréable de jouer dans un triangle avec lui et Witsel. Je me suis bien amusé, même si le résultat obtenu face au Monténégro me fait malheureusement râler. Marc Wilmots méritait mieux que cela pour ses débuts à la tête de l’équipe nationale. Ce n’est pas de sa faute si nous avons encaissé ces deux buts…”


© La Dernière Heure 2012


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be