Eden Hazard : "Ce serait un rêve d’être entraîné par Zidane"

Eden Hazard était invité au journal télévisé, ce mercredi soir, sur RTL TVI. Le capitaine des Diables, qui affrontent le Mexique et le Japon, s’est exprimé sur plusieurs sujets avec sa décontraction et son sourire habituels. Voici quelques morceaux choisis de son interview :

B. P.
Belgium's Eden Hazard and Belgium's Laurent Ciman pictured during a training session of Belgian national soccer team Red Devils, Tuesday 07 November 2017, in Tubize. The team will be playing a friendly game against Mexico on 10th November and Japan on 14th November. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
Belgium's Eden Hazard and Belgium's Laurent Ciman pictured during a training session of Belgian national soccer team Red Devils, Tuesday 07 November 2017, in Tubize. The team will be playing a friendly game against Mexico on 10th November and Japan on 14th November. BELGA PHOTO BRUNO FAHY ©BELGA

Eden Hazard était invité au journal télévisé, ce mercredi soir, sur RTL TVI. Le capitaine des Diables, qui affrontent le Mexique et le Japon, s’est exprimé sur plusieurs sujets avec sa décontraction et son sourire habituels. Voici quelques morceaux choisis de son interview :

La Coupe du Monde 2018 : "On est évidemment impatient de prendre part à une telle compétition. Mais le plus important sera d’abord de faire une bonne saison en club avant de préparer sérieusement le Mondial. L’objectif sera d’aller le plus loin possible et faire mieux que notre dernier quart de finale."

Son rôle de capitaine : "C’est déjà une fierté de pouvoir revêtir le maillot de la Belgique et c’est plaisant de se voir octroyer ce genre de responsabilité. Des joueurs comme Kompany et Vertonghen ont porté le brassard avant moi, cela signifie quelque chose."

Son meilleur souvenir : "Le doublé réalisé avec Lille en 2011 est un moment très fort car personne ne nous attendait à pareille fête. Ce n’était vraiment pas programmé."

Mourinho et Zidane : "Rejouer sous les ordres de José Mourinho ne me dérangerait pas. Quant à Zinedine Zidane, ce serait un rêve de l’avoir comme entraîneur. C’était mon idole quand j’étais petit. J’ai énormément de respect pour lui."

Son rapport à l’argent : "Je n’aime pas montrer que je possède beaucoup d’argent, mais cela ne m’empêche pas de parfois me faire plaisir. Les strass et paillettes, ce n’est pas trop pour moi."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be