Vite le retour d’un vrai buteur à City pour que KDB soigne ses stats

Les Citizens ont balayé Newcastle. Mais les blessures de Gabriel Jesus et d’Agüero ont porté préjudice à leur efficacité.

Janssen Louis
Vite le retour d’un vrai buteur à City pour que KDB soigne ses stats
©AFP

Reposé lors du match contre Arsenal en Coupe de la Ligue mardi, De Bruyne a logiquement retrouvé le onze de Guardiola ce samedi, contre Newcastle. Entreprenant comme à son habitude, le Diable a tiré les ficelles de son équipe au milieu de terrain. Face au bloc reculé des Magpies, fort de son incroyable vision de jeu et de sa qualité de passes, il a souvent trouvé des ouvertures. Mais aucun de ses services n’a trouvé preneur. En première période, il est passé tout proche d’alourdir le score, mais Darlow est bien intervenu à deux reprises.

S’il est toujours aussi actif, brillant et indispensable sur l’échiquier de Guardiola, De Bruyne ne parvient plus à traduire ses performances en chiffres. Du moins, pas autant que la saison précédente. Le maestro de Gand avait clôturé l’édition 2019-2020 de la Premier League avec 13 réalisations et 20 passes décisives. En comparaison, après 15 rencontres cette saison, ses chiffres sont en baisse : il n’a trouvé le chemin des filets "que" deux fois et n’a délivré "que" sept assists.

Pourtant, De Bruyne est toujours aussi dominant et aussi magique. Cette légère baisse de régime statistique est le fruit des absences à répétition des deux buteurs des Sky Blues : Gabriel Jesus (positif au Covid) et Sergio Agüero (genou).

Sans point de repère dans le grand rectangle, KDB a longtemps dû se contenter des appels de balle de Ferran Torres, souvent déployé en faux-neuf. L’Espagnol dispose d’un profil totalement différent et il ne possède évidemment pas les instincts et réflexes d’un vrai tueur. Malgré ses carences, Torres a progressivement grandi dans ce rôle. La preuve : il a doublé la mise face à Newcastle, après l’ouverture du score de Gündogan.

Si cette victoire aisée a certainement dû lui donner le sourire, le capitaine De Bruyne retiendra surtout… le retour d’Agüero. L’Argentin, longtemps écarté des terrains en raison d’une blessure au genou, est monté au jeu à quinze minutes du terme. En un quart d’heure à peine, il a déjà rappelé à quel point il était redoutable. Sans un grand Darlow dans les cages des Magpies, il aurait pu ponctuer son retour d’un but.

Manchester City : Ederson ; Cancelo, Dias, Stones, Ake ; Rodri (58e Fernandinho), Gündogan, De Bruyne ; B. Silva, Sterling, Torres (77e Agüero).

Newcastle : Darlow : Yedlin, Schär, Fernandez, Clark, Ritchie (66e Lewis) ; Murphy, Hayden, Longstaff, Almirón (82e Gayle) ; Joelinton (71e Carroll).

arbitre : M. Marriner (G-B).

avertissements : Rodri, Ritchie, Schär, Cancelo.

les buts : 14e Gündogan (1-0), 55e Torres (2-0).

Coupe du Monde

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be