Sans Meunier et Courtois mais aussi sans Hazard contre la Biélorussie ?

Roberto Martinez était un coach heureux. Et il a particulièrement aimé les prestations offensives de Lukaku et Hazard.

Maxime Jacques et Y.T.
Sans Meunier et Courtois mais aussi sans Hazard contre la Biélorussie ?
©BELGA

Trois buts marqués, aucun but encaissé, des attaquants qui marquent et un gardien qui sort de grands arrêts. Roberto Martinez avait forcément de multiples raisons d’être satisfait après la victoire des Diables rouges, ce dimanche.

"On a défendu et on a attaqué à onze, c'est ce qui me satisfait le plus", expliquait le coach fédéral après le match."C'est impossible d'avoir un résultat sans cela. J'ai trouvé que l'équipe a été très intelligente, les joueurs ont été bons mais on peut toujours faire mieux. Le début de la deuxième période aurait, par exemple, pu être meilleur. Mais on travaille tous les jours à l'entraînement pour s'améliorer, encore et encore. Et on voit que ce travail paie. C'était une vraie victoire collective."

Que la Belgique doit, en partie, à deux de ses stars : Romelu Lukaku et Eden Hazard. "Il est impossible de ne pas citer Romelu pour son centième match avec les Diables rouges. La soirée lui était dédiée et il a répondu présent. On a pu constater à quel point il était devenu une véritable idole pour les supporters."


Un statut que l'attaquant de Chelsea, partage avec son capitaine, un certain Eden Hazard. "Après le match, je lui ai dit que je voulais le voir jouer 90 minutes mais on doit se montrer rationnels. Cela aurait pu être un risque de ne pas le remplacer. Mais il a fait vibrer la foule, on l'a vu prendre du plaisir. Cela faisait longtemps. C'est top de le revoir au top."

Ce mercredi, les Belges jouent à Kazan contre la Biélorussie, ce qui est un match beaucoup moins sexy.

"Hormis Lukaku et Vertonghen, qui sont suspendus, Meunier et Courtois ne font pas le déplacement non plus. Meunier ne peut pas voler 9 heures et Thibaut a une petite gêne au tendon d’Achille. Et puis, on va examiner les situations des autres joueurs qui ont joué les deux matchs."

En d’autres mots, Hazard, Witsel et Carrasco peuvent aussi espérer ne pas devoir aller en Russie.

Les plus consultés

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be